Guide Des Vins

Edition du 02/06/2015
 

LE CHATEAU DE LAMARQUE

Patrimoine

Château de LAMARQUE

Jolie forteresse médiévale aux grandes murailles dont les murs les plus anciens datent du XIe siècle. Aristocrates, chevaliers et maréchaux se sont succédés dans ce haut lieu historique jusqu’au Comte de Fumel qui l’acheta en 1841, c’est son descendant direct Pierre-Gilles Gromand d’Évry qui l’habite aujourd’hui avec son épouse Marie-Hélène.


Tous deux consacrent leurs soins attentifs aux 600 barriques du chai où s’élève un authentique cru bourgeois supérieur. Ce beau vignoble de Haut-Médoc (en restructuration 7500 pieds/ha) compte 35 ha de vignes sur un terroir composé de graves garonnaises du quaternaire. “Nous modifions l’organisation de nos vendanges, nous explique Pierre-Gilles Gromand, dorénavant, nous finissons la récolte des Merlots manuellement afin de les préserver au mieux. Les Cabernets-Sauvignons sont vendangés à la machine et les Petits-Verdots, qui représentent 12% du vignoble, sont ramassés à la main. Nous ne cherchons pas l’économie, nous avons pour objectif de rentrer le meilleur. La nouvelle trieuse optique que nous avons achetée a été installée juste avant les vendanges 2012 et ainsi nous avons pu en profiter. Nous réglons la machine pour obtenir un tri sévère en gagnant du temps pour préserver au mieux la fraîcheur des raisins. Auparavant, nous avions 8 personnes qui triaient manuellement et l’appréciation était humaine, alors que le tri optique ne transige pas.” L’encépagement est réparti de 45% de Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot et 10% Petit-Verdot. Les vignes de 40 ans, taillées en Guyot double, bénéficient d’une culture raisonnée. Les vendanges vertes assurent aux plus belles grappes de mieux s’épanouir, et l’effeuillage, un ensoleillement maximal. La vinification est supervisée par Éric Boissenot. Avant la fermentation alcoolique, des saignées sont effectuées sur chaque cuve afin d’obtenir une meilleure concentration. Celles-ci sont vinifiées séparément et donnent naissance à un vin de saignée, un excellent Rosé dénommé Noblesse. Les meilleures cuves constitueront le Grand Vin Château de Lamarque. - Château de Lamarque 2012 : une belle réussite. Beaucoup plus puissant que le 2011, un vin sur le fruit, ce qui est notre signature, liée à notre méthode de vinification. Un vin volumineux. - Château de Lamarque 2011 : c’est une “main de fer dans un gant de velours”, il est structuré a des tanins présents mais fins, il est solide avec une longue persistance, enrobé, soyeux, avec beaucoup de chair. Avec de jolis arômes de fruits noirs, c’est un vin facile mais d’un bon potentiel de garde. - Château de Lamarque 2010 : une très grande réussite, un vin très aromatique aux notes de myrtille et mûre, un grand vin de garde, de couleur rouge sombre. D de Lamarque doit son nom au donjon de Lamarque. C’est le second vin du Château de Lamarque, qui présente un peu moins de complexité et de puissance, il séduit par sa souplesse et sa fraîcheur aromatique, un vin plus apte à être dégusté dans sa jeunesse. L’autre cru bourgeois de la propriété, Château Cap de Haut, est issu d’un vignoble mitoyen dans la même appellation Haut-Médoc. Les 11 hectares de vignes d’une trentaine d’années d’âge moyen sont plantées sur un joli terroir très graveleux du quaternaire. Château Cap de Haut : coloré, très classique, ferme, très équilibré, tout en nuances, au nez dominé par le cassis et la framboise mûre, de bouche ample et complexe.

   

LE CHATEAU DE LAMARQUE

Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d'Évry

33460 Lamarque
Téléphone : 05 56 58 90 03
Télécopie : 05 56 58 93 43
Email : lamarque@chateaudelamarque.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
FONTBONNE
CRAIN
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
HAUT-CRUZEAU
LAGRANGE LES TOURS
PARENCHÈRE
THURON
BÉCHEREAU
PIERRAIL
PIOTE
VRAI CAILLOU
LAMOTHE VINCENT
REIGNAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
GRAND FRANÇAIS
LAUBERTRIE (BX)
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
CROIX DE QUEYNAC
LARTIGUE-CÈDRES
TUILERIE du PUY
BASTIAN
FONT-VIDAL (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
ARRAS
MAUBATS
LISENNES
FRACHET
LAVERGNE DULONG
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PERTIGNAS
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
(LAVILLE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(MAISON NOBLE)
BEAU RIVAGE
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
FONTENILLES (BX)
LES MARÉCHAUX (BX)
PRIEURÉ MARQUET
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CANET (BX))
GALAND
(CROIX DE ROCHE)
(PEYAU)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRANDE-BERGÈRE*
Cave de GÉNISSAC
GRAND-MONTEIL
LASCAUX
HAUT POUGNAN (BX)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine du CHAILLOT


“2013 : vendanges tardives, nous dit Pierre Picot, 1 hl perdu par jour, tanins fermes, des vins aromatiques, mais peu de quantité. 2014 : nous avons effectué des vendanges en vert, et le mois d’août pluvieux a donné une grosse production, passée de 20 hl à 40 hl. Aucune grappe pourrie. Belle année où qualité et quantité sont au rendez-vous.” Voici le meilleur Châteaumeillant rouge cuvée Parenthèse 2013, pur Gamay (vignes 10 ans, vendanges manuelles), avec ses arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre), un vin aux tanins mûrs, de bouche fondue, de couleur grenat. La cuvée Domaine rouge, ronde et persistante, tout en arômes (cerise, violette), est un vin gourmand, à la fois fruité et corsé. Il y a également le Châteaumeillant cuvée Révesens 2013, un vin de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits noirs, puissant et savoureux, tandis que le 2012, avec des connotations de fraise des bois et d’épices, tout en bouche, est de robe rubis brillante, et poursuit une fort belle évolution.

Pierre Picot
Place de la Tournoise
18130 Dun-sur-Auron
Téléphone :02 48 59 57 69
Télécopie :02 48 59 58 78
Email : pierre.picot@wanadoo.fr
Site personnel : http://domaine.du.chaillot.free.fr

Château HOURTIN-DUCASSE


Le Château produit un Haut-Médoc admis depuis 1932 au classement des crus bourgeois. La propriété comprend 24 ha de vignes âgées en moyenne de 15 à 20 ans, exploitées en agriculture de conservation. “Depuis 10 ans, précise-t-on, nous utilisons des méthodes et des produits naturels pour traiter nos plants, travailler nos sols, favoriser la diversité entre les rangs… et permettre aux vignes de se renforcer pour ainsi s’exprimer pleinement. En plus de notre détermination à préserver les richesses de notre terroir et de notre volonté de respecter notre environnement, nous sommes convaincus d’améliorer de cette façon la qualité de nos vins. Notre credo : produire un vin qui allie modernité et classicisme, élégance et finesse tout en révélant les spécificités de chaque millésime pour que chaque vendange exprime le meilleur du fruit. Après le difficile millésime 2012, pour lequel la qualité des raisins ne nous semblait pas à la hauteur de notre exigence et que nous avons vendangé à terre, donc pas produit, nous avons souhaité apporter encore plus d’attention aux fruits de nos millésimes 2013 et 2014 jusque dans nos chais. Depuis deux ans, nous réalisons les fermentations alcooliques de plus de la moitié de chaque vendange directement en barriques pour intégrer encore plus précocement et tout en douceur le bois dans l’élevage, réduire l’utilisation des pompes lors des fermentations et ainsi respecter l’intégrité du fruit ; uniquement des barriques bordelaises (225l) pour le 2013, mais aussi quelques barriques de 400L pour le millésime 2014 afin d’optimiser la sélection parcellaire. Ensuite 100% des fermentations malolactiques ont été effectuées en barriques. Ces deux millésimes sont caractérisés par leur couleur, très concentrés, et par l’intensité de l’expression de leur fruit entièrement préservé.” On patiente avec ce Haut-Médoc 2011, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise, d'humus et de réglisse, d'une structure soutenue et bien charnue, d'une finale savoureuse, à prévoir sur une selle d'agneau aux petits légumes glacés. Beau 2010, dense, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, intense, de teinte foncée, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins bien présents, d’excellente garde comme ce 2009, classique, avec beaucoup de fruit, une belle matière, un vin charnu, parfumé, tout en bouche, savoureux, d’excellente garde. Le 2008 mêle puissance et distinction, très classique, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise et cerise, de bouche suave, soulignée par des tanins vifs mais étoffés. Le 2007, médaille de Bronze au concours Féminalise de Beaune, tout en charme, d’une belle ampleur, sent les fraises des bois et l’humus, un joli vin, charpenté et souple à la fois. Le 2006 est plus riche, séveux au palais, aux parfums subtils (cassis, humus), puissant mais distingué, avec une finale très harmonieuse.

Scea des Vignobles Marengo
BP 89
33250 Pauillac
Téléphone :05 56 59 56 92 et 06 73 37 43 43
Télécopie :05 56 59 52 77
Email : contact@hourtin-ducasse.com
Site personnel : www.hourtin-ducasse.com

Château de VIMONT


Le Château a été repris en 2005. Au-delà de sa vocation viticole, le Château Vimont est aussi l’outil de travail de personnes en situation de handicap qui œuvrent avec passion et fierté à la production des vins. Sols de graves sablo-calcaire, sous-sol argilo-graveleux. Élevage en barriques 100%, dont 30% neuves.  Le tout explique ce Graves rouge 2011, 80% Merlot, 18% Cabernet-Sauvignon et 2% Malbec), médaille d’Or Bordeaux Vins d’Aquitaine et Trophée des Graves 2014, un vin vraiment très réussi, typé, ample, soyeux, très classique de ce millésime, bien ferme mais tout en finesse et rondeur, très équilibré, tout en bouche, parfait à déboucher dès maintenant, mais possédant un joli potentiel d’évolution. Le 2010, charnu, où dominent la fraise des bois mûre et les épices, velouté, est très parfumé au palais, de couleur profonde, associant structure et densité d’arômes, d’un très bel équilibre. Le 2009, médaille de Bronze à Bordeaux, se goûte très bien, un vin étoffé, avec de la matière, puissant mais tout en charme, de garde. Très joli Graves blanc, toujours bien marqué par sa prédominance de 67% Sémillon, 32% Sauvignon et 1% Muscadelle, sols graves et sables graveleux, âge des vignes 35 ans), qui développe es notes de fleurs et de fruits frais, un vin suave et délicatement parfumé, à prévoir sur une sole meunière.

Esat Magdeleine de Vimont

33640 Castres
Téléphone :05 56 67 39 60
Télécopie :05 56 67 35 98
Email : chateaudevimont@orange.fr
Site personnel : www.ateliers-st-joseph.fr

CAVE DRUSSE NATHALIE ET DAVID


Un domaine de 21 ha. Ces jeunes viticulteurs ont été récompensés en 2005 par le prix Départemental de la Dynamique Agricole. Nous n'utilisons plus de désherbant chimique dans nos vignes, précisent-ils, qui sont enherbées entre les rangs et travaillées en surface aux pieds. Très classique du millésime, ce remarquable Saint-Nicolas-de-Bourgueil Vieilles vignes 2013, terroir argilo-calcaire, est un vin où dominent la structure et la finesse, aux notes de truffe et de fraise des bois, de jolie robe, typé, de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins mûrs, de garde. Le 2012 est particulièrement réussi dans ce millésime capricieux, charnu, aux tanins bien présents, harmonieux, un vin ferme et soyeux à la fois, avec une bouche souple et persistante. Le 2011 est de belle robe grenat, charnu, très équilibré, aux arômes d’épices, de fruits rouges cuits et de violette, aux tanins soyeux. Leur autre Saint-Nicolas-de-Bourgueil Les Graviers 2013, élaboré sur des terroirs de silex et de sable, est riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, tout en bouche, de robe grenat, finement épicé. Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil rosé 2013, assez rare, est aussi une réussite, avec ce nez de pivoine, franc et friand. Excellent Bourgueil Leroy de Restigné 2013, marqué par son sol de tuffeau, généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois). Accueil gratuit pour les camping-caristes adhérants à France Passion ou autres. 


1, impasse de la Villatte sur D35
37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
Téléphone :02 47 97 98 24
Email : drusse@vinsdusiecle.com
Site : drusse
Site personnel : www.drusse-vindeloire.com


> Nos dégustations de la semaine

Gérard TREMBLAY


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on s’attache, en famille, à laisser s’exprimer au mieux chaque parcelle, et aucun cru ne ressemble à un autre. Gérard Tremblay, en-dehors d’être devenu une référence incontournable de la région, peut être satisfait d’avoir su transmettre, avec son épouse, Hélène, à leur fils Vincent la même “fibre” pour élever de grands Vins typés.

Leur très beau vignoble s’étale sur une dizaine d’hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Côte-de-Troesme, Fourchaumes auxquels s’ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l’un des plus grands Vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec passion. Son chai est équipé de toutes les techniques modernes mais il reste maître de sa vinification, les outils ne sont là que pour l’aider, au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d’apporter autant de soins à l’élevage de ses Grands Crus qu’à celui de ses Vins de Chablis, et plus d’un serait surpris lors d’une dégustation “à l’aveugle” d’une si belle qualité de Vins. Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, ample, persistant et très typé, avec des arômes élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d’une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est frais en bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain a un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l’un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin gras, aux arômes de citron, d’agrumes et de fruits confits.

“Les 2011 sont très gourmands, agréables à déguster dans leur jeunesse et ils ont suffisamment de matière pour durer dans le temps, précise Vincent Tremblay. Le 2010 a une pointe d’acidité supplémentaire. Ce sera une des caractéristiques du millésime.”
“Le 2010 est un millésime qui illustre bien la belle typicité Chablis, poursuit Gérard Tremblay, ce sont des Vins bien équilibrés, qui vont beaucoup plaire, des Vins très typés Chablis avec beaucoup de minéralité, de la vivacité mais pas trop, un vin agréable mais où la qualité est plus hétérogène, en fonction des parcelles, des terroirs. Les Vins du millésime 2009 sont plus gras, plus ronds, d’une belle maturité, déjà très agréables à déguster.
En 2008, les Vins sont très équilibrés avec des notes de fleurs blanches, une grande minéralité, des Vins complexes et très typés Chablis. La fleur a duré trois semaines, il a fallu faire des vendanges très longues pour attendre la maturité, d’une parcelle à l’autre, c’était très variable. Les rendements sont plus faibles. J’ai la chance d’avoir des terroirs bien exposés et c’est ce qui fait la différence au niveau de la qualité. Nous sommes très satisfaits du millésime 2012, cela a été une belle surprise, on constate à l’élevage la belle matière et une belle vivacité, les Vins sont très prometteurs.

Qualitativement, les 2013 sont bons, nous explique-t-il, un vrai millésime de vigneron ! iI y aura des inégalités en fonction des parcelles, il y a de très beaux lots, d’autres un ton en-dessous, mais, globalement, cela va être bon. Les 2013 seront très agréables dans leur jeunesse, des Vins plus souples, qui me font penser aux 2009. Cela permettra d’attendre le 2012, qui est un millésime qui doit vieillir encore quelques années."

On patiente donc, avec ce formidable Chablis Grand Cru Vaudésir 2011, d'une belle couleur jaune clair, brillant et limpide, au nez d'abricot frais, riche et fin à la fois, aux notes subtiles d'épices et de pain grillé, avec beaucoup de moelleux et de persistance, un vin gras et chaleureux, que l’on apprécie sur un feuilleté de blanc de turbot. Splendide 2010, d’une belle harmonie, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande…), d’une grande maturité, un vin très prometteur. Le 2009, un vin où s’entremêlent des notes d’amande et de bruyère finement poivrées, est de bouche savoureuse. Le 2008, un très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l’acidité, minéral, très typés, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde. “Le millésime 2008 est l’un des plus beaux millésimes de la décennie 2000, me dit Vincent Tremblay. Si l’on cherche des explications, c’est dû au fait, qu’en septembre, le vent du Nord a soufflé et cela a eu une incidence sur les raisins, les jus étaient concentrés, c’est ce qui explique une telle structure et, en même temps l’acidité nécessaire était bien présente, l’idéal pour le viticulteur, une belle minéralité associée à une belle structure et un beau fruité, on retrouve des notes de fleurs blanches puissantes, un équilibre parfait, un millésime vraiment superbe, très typé Chablis. La nature a joué en notre faveur, on s’est appliqué à la servir au mieux.” Très beau 2007, où la finesse prédomine, ferme et concentré, tout en bouche, onctueux, très parfumé, très fin, tout en nuances aromatiques, de bonne bouche persistante, qu’il faut, évidemment, savoir attendre pour profiter de son véritable potentiel. Remarquable 2006, très typé, riche en arômes de fleurs et de fruits confits, d’une belle longueur, d’une grande richesse, complexe, au nez intense, avec ces connotations en finale de lis, de rose et de musc, un vin ample et gras. Le 2005, d’une grande intensité, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes d’amande, de fumé et de rose, légèrement miellé, d’une belle élégance et d’une grande richesse, à savourer sur une cuisine riche.

Vous aimerez aussi le Chablis Premier Cru Beauroy 2011, aux connotations de petits fruits secs et de poire au palais, de bouche distinguée. Le 2010, médaille de Bronze Paris 2012, avec des arômes de fougère, de noix et de fruits frais, d’une grande finesse, est un grand vin chaleureux, avec une belle finale persistante et puissante. Le 2009, un très grand vin typé, où s’entremêlent le chèvrefeuille et la noix, avec une note de pomme mûre, de couleur soutenue, est délicat et riche, marqué par son terroir, tout en charpente, très équilibré comme nous les aimons, d’excellente évolution. Remarquable Premier Cru Côte de Léchet 2012, tout en nuances, avec une bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, de belle structure, tout en bouche, toute en vivacité. Le 2011, de bouche mûre et harmonieuse, est un vin aux connotations de fleurs blanches fraîches et de fruits, savoureux au palais, parfait sur des petits escargots gris rissolés. Le 2010, avec des notes de rose et d’aubépine, de bouche délicate, est un vin limpide et brillant, qui associe rondeur et structure. Beau 2009, typé et suave, très parfumé, de bouche pleine. Le 2008, avec des senteurs d’agrumes, de pêche et de tilleul, de très jolie robe, dense, à déboucher sur des ris de veau. Le Premier Cru Montmains 2011, associant puissance et distinction, est très élégant, tout en finesse, au nez de fleurs et de musc, encore très jeune. Le 2010, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur, d’une grande richesse et complexité, est également un vin très ­agréable dans sa jeunesse mais qui gagne à être conservé pour développer tout son potentiel, comme le 2009, très riche au nez, gras et suave en bouche, aux connotations de miel et de fleurs blanches, charmeur.
Beau Chablis Premier Cru Fourchaume Vieilles Vignes 2012, où dominent la brioche et les fruits jaunes, un vin délicat en bouche, avec des notes de noisette, généreux et harmonieux. Le 2011 associe richesse aromatique et persistance en bouche, ample, avec des connotations d’aubépine et de pomme, un vin très charmeur comme le 2010, où dominent des notes de pain grillé et de fruits jaunes, alliant puissance et distinction. Le 2009, d’une grande finesse, est un grand vin gras, de bouche intense, très équilibré, très séduisant, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette. Le Chablis Premier Cru Fourchaume 2012 est un grand vin aux nuances discrètes de fleurs blanches et de citron, fin et savoureux, dense et velouté, de belle couleur, de bouche riche et bien présente dominée par des notes de pain grillé et de fruits macérés. Très séduisant Chablis 2013, franc et nerveux. Il y a aussi cet autre Chablis Vieilles Vignes 2012, avec des dominantes d’amande, de lis et de brioche, un vin classique comme on les aime.

Gérard, Hélène et Vincent Tremblay

Domaine des ASPRAS


Un domaine de 25 ha. Les spécificités de cette terre, entourée de collines calcaires à terre blanche, lui ont donné son nom d’asper-aspera, la rocaille en latin. Culture biologique.
Excellent Côtes-de-Provence Les Trois Frères rouge 2012 (Raphaël, Sébastien et Alexandre – les trois frères – représentent la 3e génération de la famille). Cette cuvée est issue de vignes plantées sur des coteaux argilo-calcaires, blancs et caillouteux, Syrah principalement et Grenache... un vin riche en couleur, où se mêlent la griotte et l’humus, associant concentration et finesse, de bouche ample, parfumée et fondue, un vin de très bonne garde. Le Côtes-de-Provence Les Trois Frères rosé 2013, Grenache et Cinsault (médaille d’Or Paris 2014), qui a des parfums de pêche et de groseille, de bouche ronde et complexe, dégage au palais une pointe d’épices bien caractéristique. Le Côtes-de-Provence Les Trois Frères blanc 2013, médaille d’Or Paris 2014, sent bon son Rolle, un vin de bouche parfumée et ample, avec des nuances d’amande et d’agrumes, tout en structure et parfums. Goûtez l’IGP Var rouge cuvée A Lisa 2012. Gîte sur place.

Mickaël Latz
SCEA Domaine des ASPRAS
83570 Correns
Tél. : 04 94 59 59 70
Fax : 04 94 88 79 81
Email : mlatz@aspras.com
www.aspras.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de ROUDENE


Depuis 1975, trois générations, se succèdent sur cette propriété qui couvrait au départ une superficie de 7 ha. Après avoir entrepris de gros travaux sur la propriété : défrichages de garrigues, rachat et aménagement de parcelles attenantes, la famille gère ce vignoble de 27 ha.

Bien aimé leur Fitou Fûts de Chêne 2011, au nez de griotte mûre, un vin puissant et élégant, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie et de très bonne garde comme en atteste ce 2008, de robe sombre aux reflets grenat, au fruité intense, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, alliant charpente et souplesse, généreux, à prévoir avec un piccata de veau au marsala ou un poulet chasseur (11,20 €, il les vaut largement). Le Rivesaltes Tuilé 1998 est particulièrement parfumé, savoureux, onctueux, de bouche dense et très longue (15 €).

Famille Faixo

> Les précédentes éditions

Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012

 



Domaine la CROIX CHAPTAL


Domaine de La VIEILLE


Château La PEYRE


Charles SCHLÉRET


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château Le BOURDIEU


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Château PIGANEAU


Domaine MORTET Père et Fils


Château de LAUBERTRIE


Joseph DORBON


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Domaine de L'R


Château les MOINES


Château ROUGEMONT


Gaston CHIQUET


Château BÉCHEREAU


Domaine du CHAILLOT


Domaine de la TOURLAUDIÈRE


Château LAFLEUR du ROY


Château PLANTIER ROSE



DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CEDRIC CHIGNARD


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU LA GALIANE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales