Guide Des Vins

Edition du 11/06/2013

Guide d'achat des bons vins par Patrick Dussert-Gerber

 Comparateur de prix : Entrez le nom d'un château ou d'une appellation :  fourni par le comparateur Guide Achat Vin
 

Coups de cœur Millesimes

Patrick Dussert dans ...

 

Coups de cœur
Vins du Siècle

 

Coups de cœur
Guide des Vins

BORDEAUX
Château LARRAT
La propriété, déjà importante au siècle dernier, constitue un ensemble de 60 ha, d'un seul tenant. ...
Lire la suite
VAL DE LOIRE
EARL de la COMMANDERIE
Toujours au sommet. Une exploitation de près de 8,5 ha où l'on élève ce beau Quincy cuvée Prestige ...
Lire la suite
CHAMPAGNE
PLOYEZ-JACQUEMART
La maison exploite son propre vignoble sur les terroirs de Ludes et Mailly, en Premier et Grand ...
Lire la suite
VALLÉE DU RHÔNE
Domaine de L'AURE
Michel Cruzel prend la destiné de ce domaine familial en main en 1961. C'est aujourd'hui environ 50 ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château de ROQUEBRUNE
Propriété familiale depuis plus de 5 générations, de 7,5 ha sur un plateau sablo-limoneux et ...
Lire la suite

Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin, les recettes gourmandes, chaque semaine par e-mail

E-Mail :

Gastronomie

Recettes gourmandes
Dégustations verticales
Dégustations horizontales
Gastronomie
Les vins et les mets
Voyages
Invités gourmets
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Coups de coeur ...
Talents
A l'étranger
Encyclopédie des vins
Cuisines & vins du monde
Chefs à table

L'encyclopédie mondiale des vins

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L
M - N - O - P -  Q - R - S - T - U - V - W
X - Y - Z 

Pour vous -même ou pour offrir :
EXCLUSIF : Votre dédicace personnalisée par l'auteur Patrick Dussert-Gerber

FRANCE METROPOLITAINE : 29,00 €
(Port Prioritaire compris)

Cliquez ici si vous souhaitez commander hors de France Métropolitaine (DOM/TOM, étranger)

Les classements des vins

Classement Alsace
Classement Beaujolais
Classement Bordeaux
  . Médoc
  . Saint Emilion
  . Saint Emilion Satellites 
  . Pomerol
  . Graves
  . Sauternes
  . Côtes-de-Bordeaux
  . Bordeaux Supérieur
Classement Bourgogne
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Champagne
Classement Languedoc-Roussillon
Classement Provence-Corse
Classement Sud-Ouest-Périgord
Classement Val de Loire 
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Vallée du Rhône
EDITION ANNUELLE
32e année
LE TOP VIGNERONS
Les vrais vins face aux ersatz
Les incontournables, ceux qui montent... et les autres : Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste. La qualité des millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 ...

464 pages en couleurs (1,5 kg)- Présentation luxueuse- (papier couché brillant 100 gr, brochure cousue-collée).

Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
FRANCE METROPOLITAINE : 15,00 €

PORT COMPRIS
Commander hors de france métropolitaine
(DOM/TOM, Europe, Etats-Unis ...)

Spiritueux, bières, liqueurs

L’Armagnac
Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac

La lettre hebdomadaire

Les meilleurs vins dégustés
gratuitement dans votre e-mail
Tapez votre adresse email :

Les indispensables

La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Les principaux cépages
Blog Dussert-Gerber
Le Guide des produits du Terroir
Vinovox
Le Guide de la Diététique
Top French Wines
Vintage French Wines
Guia de Los Vinos de Francia
Französische weine
Millésimes sur Facebook

Nos autres sites thématiques

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Champagne Attitude (.com)
Chateau Vin (.com)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des Vins de France (.com)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Provence (.fr)
La France a du talent (.com)
Le Vin en Direct (.fr)
Millésimes (.info)
Mundovino (.fr)
Palmarès des Vins (.com)
Palmarès des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rhône (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)

> Les références



> Patrick Dussert-Gerber met à l'honneur cette semaine


CHATEAU DOYAC

Sommet

Château DOYAC

“Ma philosophie, précise Max de Pourtalès, est ne pas faire de vins trop boisés comme le monde entier sait le faire... mais, au contraire, d’obtenir des vins fins et élégants. Cela n’empêche pas d’avoir de la matière, mais il faut respecter l’équilibre et la fraîcheur, enfin tout ce qui caractérise les grands vins de Bordeaux...


À l’origine, je travaillais sur les marchés financiers en Allemagne, puis en France dans une banque privée, nous raconte Max de Pourtalès. Ma femme pensait épouser un banquier et trois mois après notre mariage, nous sommes venus vivre dans le bordelais. La banque allemande pour laquelle je travaillais fermait son agence à Paris, le mari de ma mère m’a proposé de venir travailler avec lui à Bordeaux. Dans la famille, nous avons toujours eu des caves et de belles bouteilles, je suis un vrai passionné, et n’ai pas hésité à 30 ans à quitter Paris pour apprendre le métier du vin et vivre à la campagne. J’ai donc fait mes premières armes au Château de Malleret où j’ai appris le métier, repris des études de viticulture pour parfaire ma formation. Nous avons acheté la propriété en 1992 car Château Doyac avait un très joli terroir argilo-calcaire, et c’est ce qui m’a plu d’emblée. Le vignoble compte 34 ha plantés (80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon). Sur ce type de sol, le Merlot convient très bien. J’adore les vins de la Rive droite donc j’ai plutôt envie de faire un vin chaleureux plutôt qu’un Médoc trop fermé. Cela correspond à mon goût ! Je privilégie le fruit, la fraîcheur, un vin facile à boire assez jeune sans avoir à attendre 10 ans avant de l’apprécier. Nous avons entrepris de rénover les vignes et les bâtiments en construisant des chais parfaitement adaptés et suffisaient spacieux pour travailler dans les meilleures conditions. Nous avons des cuves inox thermorégulées, vinifions avec les conseils de Éric Boissenot, un super œnologue, avec qui je partage la même compréhension du vin. Nous menons le vignoble en lutte raisonnée avec des engrais bio.?Mon épouse Astrid travaille avec moi. Elle faisait du théâtre à New-York, adore vivre à la campagne, et nous ne sommes qu’à une heure de Bordeaux et tout près de la mer. Pour la qualité de vie et m’adonner à mes autres passions, le surf et le polo, c’est parfait. Nous poursuivons toujours notre politique d’amélioration de la qualité sur nos 30 ha. Nous avons construit un nouveau chai de 400 m2 qui accueille 360 barriques, opérationnel pour accueillir le 2011. Nous renouvelons les barriques tous les 3 ans afin d’avoir 75% du vin élevé en barriques et peut-être arriver à 100% de bois neuf en fonction des millésimes. Nous sélectionnons des barriques en chêne français avec des tonneliers attitrés, privilégions la chauffe moyenne car je n’aime pas trop les arômes torréfiés et toastés dans les vins, cela les dénature, j’essaye de préserver le fruit, le bois ne doit être qu’un agent révélateur d’arômes. Avec Éric Boissenot, nous sommes sur la même longueur d’onde, œuvrons de concert, pour la qualité. Nous sommes très attachés à tout ce qui caractérise les vins de Bordeaux par rapport au monde entier. Mon terroir donne une typicité que l’on ne retrouve que dans le Médoc et c’est ce qui en fait le charme : ces sols calcaires et un encépagement bien adapté, 70% Merlot et 30% Cabernets, donnent des vins très concentrés et assez souples, très charmeurs, aux arômes de fruits persistants. Le 2010 est sans doute le millésime que j’ai le mieux réussi depuis le début de mon installation. Aussi bien en concentration, qu’en structure, en fraîcheur et en finesse. Le 2010, qui a bénéficié d’un élevage de 30% en barriques neuves, présente une couleur très foncée, encore plus soutenue que le 2009. La trame des tanins est très serrée. Nous avons battu des records d’IPT (indices de polyphénols totaux), de 85 pour des Merlots, ce qui est rare. La très belle vendange était homogène aussi bien pour le Merlot que le Cabernet-Sauvignon. Nous avons commencé les vendanges le 5 octobre pour les terminer le 20. Les rendements étaient plus faibles qu’en 2009. Les deux millésimes étant assez similaires, ce qui les différencie, c’est une plus grande acidité dans le 2010. Les rendements sont un peu plus faibles, les baies étaient petites donc nous avons obtenu un rapport peau-jus très faible. Nous avons récolté de tous petits raisins avec des peaux épaisses, nous n’avons fait aucune saignée en cuves, c’était parfait. Beaucoup de matière donne un vin volumineux en bouche, de très belle garde. Le 2010 est vraiment un vin extraordinaire, et le 2011, est dans la même lignée, ce qui est très encourageant. Notre terroir s’exprime de mieux en mieux chaque année. Depuis que nous avons repris en 1998, nous avons dû replanter en plus grande densité à l’hectare et nous choisissons les meilleurs porte-greffes. L’âge moyen du vignoble est de 18 ans et chaque année nous améliorons la qualité des vins grâce à cela. En 2011, nous avons attendu fin septembre pour vendanger à parfaite maturité et cela a été un élément clé. Nous avons réussi à maîtriser la vigueur de la plante, grâce à un travail en amont. Les raisins étaient d’un état sanitaire parfait, bien mûrs. Le 2011 est l’année du Cabernet-Sauvignon, les raisins magnifiques apportent de la structure au vin qui a une belle couleur, et se rapproche du 2010, mais avec un degré d’alcool moins important. En 2010, nous étions à 14,5°, en 2011 nous obtenons 13,5°, ce qui est plus équilibré et classique pour un vin du Médoc. Le 2011 est un millésime idéal en restauration, agréable à déguster dans sa jeunesse, avant le 2010. Pour moi, l’élevage représente 50% de la réussite du vin. Nous prenons les meilleures cuves pour élaborer Château Doyac élevé 12 mois en barriques. Esprit de Doyac, le deuxième vin est très charmeur avec 100% de Merlot. Il est élevé en cuves, un peu moins structuré, plus gourmand, plus rapide à boire, d’un excellent rapport qualité-prix. Je poursuis ma démarche qualitative. Nous avons fait énormément de travaux au niveau de la vigne et récoltons les fruits de nos efforts, le vin devient meilleur millésime après millésime, c’est un challenge particulièrement gratifiant pour nous.”

   

CHATEAU DOYAC

Earl Max de Pourtalès

33180 Saint-Seurin-de-Cadourne
Téléphone : 05 56 59 34 49
Télécopie : 05 56 59 74 82
Email : chateau.doyac@wanadoo.fr




> Le palmares des vins

CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Henri REBOURSEAU (Ch)
AUDOIN (Mars.)
ESMONIN (GCh)
BERTHAUT (Fixin)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
DEREY (Fixin)
FOUGERAY de BEAUCLAIR
Stéphane MAGNIEN (ChCh)
SEGUIN-MANUEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
MARCHAND (ChM)
Pierre NAIGEON (ChM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
LAMARCHE (La Grande Rue)
BERTAGNA
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
François GERBET (VR)
GROS (Gd-É)
Louis LATOUR
POULETTE (Vr)
René CACHEUX
COUDRAY-BIZOT (É)
Manuel OLIVIER
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
BILLARD-GONNET (P)
Antonin GUYON (V)
MUSSY (P)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
BLONDEAU-DANNE (Meursault)
POULLEAU (V)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
Albert BOILLOT (P)*
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
Michel MARTIN (SIB)
Romain PERTUZOT (AIC)
BERTHELEMOT (Beaune)
CAPRON-CHARCOUSSET (Slb)
CRUCHANDEAU (SIB)
CHOUPETTE (S)
DENIS (AIC)
NUDANT (AIC)
Florent GARAUDET (Mo)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BRUYÈRE (Mâcon)
PARIZE (Givry)
Alain VIGNOT
BERGER-RIVE
FERREIRA-CAMPOS (Rully)
HEIMBOURGER (Irancy)
PÈRE TIENE (Macon)
NINOT (Me)
ROIS MAGE (Rully)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
Gilbert MONIOT (Fixin)*
QUIVY (GC)*
LIGNIER-MICHELOT (Ch Ch)
SÉRAFIN (GC)
Clos SAINT-LOUIS (Mars.)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

DIGIOIA-ROYER (ChM)
CLAVELIER (MSD)
Guy COQUARD (MSD)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

Jean GUITON (L)
MEIX (SA)
Agnès PAQUET (P)
PIGUET-CHOUET (AD)*
(Ch. De POMMARD (P)*)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

Pierre ANDRÉ (C)
Maurice CHARLEUX (Mar)
JACOB (C)
JAFFELIN (PV)*
ARDHUY (C)
(Ch. De MELIN)
PETITJEAN-DAMY (Mo)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

SAINT-PANCRACE*
TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
DUROCHÉ (ChCh)*
Ch. de MARSANNAY (Ch)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

Georges GLANTENAY (V)*
MOULIN AUX MOINES (AD)*
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ESCOFFIER (C)*
C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


> Nos coups de cœur de la semaine

Robert AMPEAU et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dans la famille Ampeau on est vigneron hors pair de père en fils; ici le vin est affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs vins. Des vins rouges envoûtants par leur suavité, bien équilibrés, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, typés avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance et complexité aromatique avec des notes de fruits rouges, d'épices d'humus. Les Blancs évoluent parfaitement, très équilibrés et très typés, intenses, classiques et très élégants. Formidable Pommard 1991, coloré, parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), qui allie délicatesse et puissance en bouche, un vin d'une fraîcheur encore bien réelle. Le 1989 est superbe, complexe et puissant, fondu en bouche, de couleur grenat, savoureux, aux tanins soyeux, au nez de violette et de truffe, mêlant rondeur et charpente. Splendide Meursault Charmes 1996, marqué par son terroir, aux nuances de petits fruits frais et de pain grillé, d'une belle onctuosité, de bouche puissante, dense, tout en nuances, un vin alliant finesse et structure, à déboucher sur une langouste. Le Volnay Premier Cru Santenots 1993, à la fois puissant et velouté, est concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois. Excellent Savigny-Lès-Beaune Lavières 1997, tout en élégance, très fruité, aux tanins très harmonieux mais bien fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre). Le Meursault Premier Cru Perrières 1997, charmeur, avec beaucoup de finesse aromatique, est de bouche harmonieuse, aux nuances de miel et de noix fraîche. Le Beaune Clos du Roi rouge 1990, tout en harmonie avec des nuances de petits fruits à noyau, de belle robe intense, aux tanins savoureux et puissants à la fois, très charmeur. On se fait tout autant plaisir avec ce Meursault Premier Cru La Pièce Sous le Bois 1995, très typé, avec des arômes discrètement minéraux, un vin dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d'élégance, vraiment agréable. Le 1993, d'une grande complexité aromatique (fruits secs), très équilibré, est gras en bouche, riche et structuré, avec ces saveurs si caractéristiques de fruits jaunes mûrs et de pain grillé en finale. Goûtez aussi le Savigny-Lès-Beaune 1992, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche, tout en finale comme le Blagny La Pièce Sous le Bois 1989, complexe, dense, très long en bouche.

Michel Ampeau
6, rue du Cromin
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 20 35
Télécopie :03 80 21 65 09
Email : ampeau@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/ampeau

Fernand ENGEL et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Quatre générations de vignerons (Fernand, le fondateur, Bernard, son fils, Sandrine et son mari Xavier, et leurs enfants) pour ce domaine de 50 ha, sur sol marno-calcaire rouge très caillouteux et argilo-calcaire, sols bruns acides et sableux, sols siliceux lourds sur gneiss, sols bruns décarbonatés sur lœss et loehms, sols acides d'origine alluvionnaire. Le vignoble est conduit sous agriculture biologique depuis 2001. Superbe Gewurztraminer Grand Cru Altenberg de Bergheim 2009, racé et complexe, aux nuances de fleurs blanches et de fruits secs, tout en bouche, très typé. À ses côtés, le Pinot gris Grand Cru Gloeckelberg 2010, moelleux, très caractéristique de son terroir, intense au nez comme en bouche, avec des notes de grillé et de chèvrefeuille, nerveux et savoureux à la fois. Excellent Riesling SiberbergRorschwir cuvée Saint Michel 2010, avec ces connotations subtiles où s'entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense. Le Pinot gris cuvée Engel 2010, typé, bien équilibré, de bouche délicatement fondue, au fruité dominé par les épices, fin et riche à la fois, d'une très jolie finale. Le Pinot noir cuvée Fernand 2009, l'un des meilleurs de l'année, est complexe, tout en bouche, corsé, parfumé (cerise noire, humus), de couleur soutenue, aux tanins fermes mais savoureux à la fois. Bien en bouche, Superbe Pinot gris Sélection de Grains Nobles 2007, remarquable actuellement, de robe dorée, au nez intense, tout en puissance et finesse, dominé par des notes de petits fruits confits et de noisette, très charmeur, de très belle évolution comme le Muscat Vendanges Tardives 2007, où se mêlent les fruits, la rose et le pain grillé, avec une bouche très fraîche, tout en finale. Le Crémant brut Tradition, médaille d'Or aux Effervescents du Monde 2011, où s'associent rondeur et distinction, très aromatique, est une cuvée à la fois très fine et charpentée, d'une belle finale crémeuse. Le Crémant Trilogie, médaille d'Argent au même concours, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en finesse aromatique, d'une belle longueur en bouche.

Gaec Engel Fernand et Fils
1, route du Vin
68590 Rorschwihr
Téléphone :03 89 73 77 27
Télécopie :03 89 73 63 70
Email : domaine.engel@orange.fr
Site personnel : www.fernand-engel.fr

Pierre BOURÉE Fils


Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. Il acquiert ensuite en 1903 un clos ceint de murs, en bordure est de la D 974 (Dijon - Lyon), au lieu dit “la Justice”. Pierre Bourée le plante en vigne et lui donne le nom de Clos de la Justice. En 1922, son fils Bernard lui succède et créé l'enseigne actuelle de la maison : Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes-Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Aujourd'hui, Bernard et Jean-Christophe Vallet dirigent la maison. Le Gevrey-Chambertin Clos de la Justice 2007, de couleur rubis, développe des notes de violette et d'humus, typé par ce terroir particulier, riche, aux tanins équilibrés mais soyeux, ferme et persistant, de belle évolution. Le Chassagne-Montrachet blanc 2010, au nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, équilibré et harmonieux, est suave, de bouche délicate, finement bouqueté, à déboucher sur une langouste. Le Marsannay blanc 2009, de bouche dense et persistante, légèrement épicé, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches. Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2007, marqué par son terroir, avec ses notes subtiles de pruneau confit, un vin marqué par le poivre et la vanille au palais, qui associe structure et suavité. Excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Vergelesses rouge 2007, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, de jolie bouche. À noter, La Table de Pierre Bourée, où l'on propose des menus dégustation avec 5, 7 et 9 vins. Les vins sont accompagnés de plats de la région.

Louis, Bernard et Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 25
Télécopie :03 80 51 85 64
Email : contact@pierre-bouree-fils.com
Site personnel : www.pierre-bouree-fils.com

DOMAINE GUY FARGE


Le domaine est dans la famille Farge depuis 3 générations, qui œuvraient jusqu’en 2006 pour la Cave Coopérative de Tain l’Hermitage. A cette date, Guy Farge décide de créer son propre « nom » et de vinifier des vins de garde et des vins fruités. Il crée alors sa gamme : 3 Saint-Joseph rouges, 1 Saint-Joseph blanc, 1 Cornas et des Vins de Pays d’Ardèche en rouge, rosé et blanc. En 2010, il agrandit de 3 hectares la superficie de ses vignes, pour augmenter sa production de Cornas, et en proposer une nouvelle : le Saint-Péray Tranquille. Le domaine étant constitué de parcelles en terrasses, abruptes et pentues, le travail de la vigne est exclusivement manuel, de la taille aux vendanges. Difficile et éprouvant, il faut s'armer de courage et de patience pour soigner chaque cep planté sur les 17 hectares ( environ 6000pieds/ha!) avant d'être récompensé par la qualité des vins de terroirs ! Dans le souci permanent d'un travail respectueux de l'environnement, les méthodes d'agriculture raisonnée adoptées (recours minimal aux produits de traitement ) ont tout naturellement remis à l'honneur le cheval; qui passe dans les rangs de vignes de certaines parcelles pour retourner la terre, et ainsi désherber et aérer les sols. Coup de cœur pour ce remarquable Saint-Joseph rouge Terre de Granit 2010, aux tanins bien équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche. Beau Saint-Joseph blanc Vania 2011, qui sent bon son cépage Marsanne, au nez fleuri, complexe avec ces notes de petits fruits secs et de tilleul, de bouche ronde et persistante, un vin à la fois suave et frais, de bouche séduisante comme le Saint-Péray Grain de Silex 2011, de bouche friande qui développe des nuances de coing.

Guy Farge
6, chemin de Halage
07300 Saint-Jean-de-Muzols
Téléphone :06 08 21 31 72
Télécopie :04 75 08 12 10
Email : domaineguyfarge@vinsdusiecle.com
Site : domaineguyfarge
Site personnel : www.vigneron-guy-farge-rhone.com


> Nos dégustations de la semaine

Château LOUPIAC-GAUDIET


Au sommet de son appellation. Le vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficie d'une exposition plein sud et appartient depuis 4 générations à la famille de l'actuel propriétaire Marc Ducau, associé à son neveu Daniel Sanfourche qui en assure la direction. Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, certaines ont 40 ans, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L'encépagement est très classique (80% Sémillon et 20% Sauvignon). Le climat est idéal, avec ses brumes matinales et ses après-midi ensoleillés de l'automne ; cela permet le développement du fameux Botrytis Cinerea. Procédés traditionnels et méthodes modernes comme le contrôle des températures en cours de fermentation. Pressoir pneumatique. Élevage, cuves Inox ou ciment avec revêtement epoxy. Exceptionnel Loupiac Château de Loupiac 2009, d'une belle couleur dorée, gras, souple, aux notes subtiles d'abricot confit et de fruits secs, très gras mais très frais à la fois, qui poursuit son évolution (14,50 € en 50 cl, il les vaut largement). Remarquable 2007, fort bien élevé en barriques, un vin ample au nez comme en bouche, aux notes discrètes de citron confit et de fleurs blanches, frais et onctueux à la fois, très bien équilibré, de bouche pleine, un vin qui poursuit sa belle évolution. Le 2003, gras, aux senteurs tenaces, d'un grand classicisme, tout en finesse aromatique (petits fruits frais, noisette, pain grillé), un vin qui poursuit une belle évolution. Le Château Loupiac-Gaudiet 2009, un vin d'une belle vivacité avec un bel équilibre maturité-acidité, un vin comme on les aime, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche (9 €), Le 2008 est un vin savoureux, au bouquet fleuri, avec ces notes caractéristiques de noisette et de miel, tout en suavité. Très joli 2007, élevé en cuves, d'un vin très équilibré, très persistant, aux nuances de pêche et de tilleul. Remarquable rapport qualité-prix. Pas la moindre hésitation.
Daniel et Marie-Laurence Sanfourche

Château du ROCHER


Le château présente la particularité d'avoir toujours été transmis à ses propriétaires par filiation ou alliance. En effet, la famille du Rocher, qui le possédait déjà au XVe siècle si l'on se réfère aux archives familiales, le transmit en 1731 par le mariage de son unique fille à l'illustre maison de Grailly. Le domaine, après la Révolution, passa par alliance directe des Grailly aux Monteil, puis aux Grateloup, famille dont sont issus les propriétaires actuels. Le domaine, d'une superficie de 16 ha d'un seul tenant, est consacré au vignoble dans sa quasi-totalité. Le sous-sol, ferrugineux en maints endroits, donne en primeur une forte sève aux vins produits, qui acquièrent par la suite en vieillissant toute la finesse organique et le bouquet caractéristiques. La propriété est en phase de conversion à l'agriculture biologique depuis Septembre 2009. Beaucoup aimé ce Saint-Émilion GC 2009, aux arômes caractéristiques d'épices (cannelle, poivre rose) et de griotte bien mûre, très charnu, de couleur grenat, savoureux en bouche, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale, de garde. Excellent 2008, un vin puissant mais fin, tout en velours, bien persistant en bouche, au nez complexe où dominent la cerise noire, le cuir et les sous-bois (12 €). Le Castillon Côtes-de-Bordeaux Château de Monbadon 2010, vignoble également en reconversion vers l'agriculture biologique depuis septembre 2009, alliant puissance et distinction, est bien charnu, d'une rondeur et d'une bouche persistantes, où dominent la prune et l'humus, vraiment très abordable (8 €). Le 2009, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges cuits, est légèrement épicé en bouche comme il le faut. Il y a encore le Castillon Côtes-de-Bordeaux Château Lagrange Monbadon 2010, bien vinifié, de couleur grenat, de bouche fondue, de bonne charpente, parfait sur un magret grillé (5 €). Aucune hésitation.
Bertrand de Sercey

Domaine des VALLONS de FONTFRESQUE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dans un environnement vallonné de 37 ha boisés de chênes, chaque pied de vigne bénéficie d'un ensoleillement idéal, l'un des plus élevés en France et du souffle chaud et régulier du mistral qui agît comme une mère protectrice contre les développements parasitaires. Grâce à ces conditions climatiques exceptionnelles, les vignes sont conduites sans aucun traitement chimique et le vignoble est en cours de reconversion biologique. C'est au cours de l'un de leurs nombreux voyages dans le Var dont ils sont originaires que les chaleureux Denis et Claire, sont tombés sous le charme des Vallons de Fontfresque. Un paysage enchanteur, des vieilles vignes débordant de potentiel, un éternel goût d'entreprendre, l'aventure ne demandait qu'à commencer. "Mes grands-parents et arrières grands-parents étaient viticulteurs, me précise Claire Sicamois, J'ai grandi au milieu des vignes et, observer les vieux ceps et les feuilles d'un vert si délicat a toujours été un ravissement. Ma passion pour notre vignoble a trouvé sa source naturellement dans toutes ces années d'enfance baignées de soleil et de grappes de raisin et c'est avec un plaisir intense que nous élevons nos Vins dans notre chai que nous avons entièrement restauré en lui gardant son caractère authentique. L'année 2012 va être une grande année pour nous car nous faisons beaucoup d'investissements dans les bâtiments, construisons une grande salle de réception pour les mariages... avec une très belle charpente, nous faisons dans l'esprit d'un vieux bistrot parisien avec un comptoir et des tables à l'ancienne, beau et chaleureux. Ce sera opérationnel cet été. Nous avons un terroir vallonné avec des températures assez fraîches durant la nuit même en été, ce qui est très favorable pour les rouges. Nous avons une petite production car nous avons peu d'hectares mais aussi car nous faisons des vendanges vertes et réduisons volontairement la production de moitié pour obtenir de la qualité : nous sommes à 22 hl/ha alors que l'AOC Coteaux Varois autorise 55 hl/ha ! Nous ne souhaitons garder que le meilleur." Elle a bien raison et j'ai eu vraiment un coup de coeur pour ce Coteaux-Varois-en-Provence Réserve rouge cuvée Amarante 2009, issu de rendements volontairement limités à 20 hl/ha, vendanges manuelles et élevage de 12 mois en fûts de chêne, aux arômes de fruits cuits et d'épices, riche et coloré, de teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche. "Un vin parfumé aux arômes de fruits rouges confiturés, poursuit Claire Sicamois, une partie du volume a été élevée 12 mois en fûts pour obtenir un léger boisé. Je fais le vin à mon goût et je n'aime pas les Vins trop boisés, je préfère sentir le fruit. Le vin est issu des Grenache (60%) et Cabernet-Sauvignon (40%). Nous aurons aussi le rouge 2010 à la vente cette année, dans lequel il y aura de la Syrah. C'est un vin de garde mais le 2009 est déjà pratiquement abouti comme un 2006." Séduisant Coteaux-Varois-en-Provence blanc cuvée de Claire 2011, qui sent bon son cépage Rolle (50%), fin et rafraîchissant, aux arômes flatteurs d'agrumes, de tilleul et de genêt, de bouche délicatement suave. Le Coteaux-Varois-en-Provence rosé cuvée des Tamaris 2011 (Syrah, Grenache, Cinsault), dont une partie est passée en fûts durant un mois, tout en subtilité, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d'une longue finale parfumée, à déboucher sur un poisson au four. Le Coteaux-Varois-en-Provence rosé cuvée Ladies Time 2010, qui porte bien son nom, tout en charme, donc, gourmand, de bouche élégante. Il y a encore l'IGP du Var rouge cuvée Soleil Rouge, de jolie robe intense, bien classique, ferme et fruité, épicé, de bonne bouche avec ses tanins mûrs, de très bonne garde, très abordable, et ce joli IGP du Var rosé cuvée des Cigales 2011, qui associe structure et finesse en bouche, un vin tendre et fruité, harmonieux,vraiment agréable. Remarquable rapport qualité-prix (6 à 9,50 €). Pas la moindre hésitation.
Claire et Denis Sicamois
Ferme de Camp-Redon
83170 Tourves
Tél. : 04 94 69 01 22
Fax : 04 94 69 41 07
Email : domaine@lvdf.fr
www.lvdf.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012
Edition du 17/04/2012
Edition du 10/04/2012
Edition du 03/04/2012
Edition du 27/03/2012
Edition du 20/03/2012
Edition du 13/03/2012
Edition du 06/03/2012
Edition du 28/02/2012
Edition du 21/02/2012
Edition du 14/02/2012
Edition du 07/02/2012
Edition du 31/01/2012
Edition du 24/01/2012
Edition du 17/01/2012
Edition du 10/01/2012
Edition du 03/01/2012
Edition du 27/12/2011
Edition du 20/12/2011
Edition du 13/12/2011
Edition du 06/12/2011

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales