Guide Des Vins

Edition du 12/11/2019
 

Château Layauga-Duboscq

Talent

Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Le Château Layauga-Duboscq, raconte Henri Duboscq, est un vignoble que j’ai acquis en 2005 en m’associant à un chef étoilé propriétaire du restaurant Layauga. C’est pourquoi j’ai ajouté mon nom, c’est ce qui explique le nom Layauga-Duboscq, ensuite j’ai eu l’opportunité d’acheter 7 hectares supplémentaires, soit 12 hectares au total. Pendant les vendanges, les tris des raisins se font au grain à grain. Les vins du Château Layauga-Duboscq sont vinifiés dans des chais ultra modernes dans de petites cuves en bois de 60 hl. L’élevage se fait dans des barriques neuves ou d’un vin de Haut-Marbuzet. Les terroirs de Queyrac et de Gaillan, où sont plantés les vignes sont typiques du Médoc et donnent souvent des vins un peu rustiques, nous ne sommes pas dans les grands crus de Pauillac ou Saint-Estèphe… Je pratique un élevage dans des barriques en rotation sur elles-mêmes, ce qui permet la remise en suspension des lies, comme le font les bourguignons, cela donne des vins ronds et charmeurs. La particularité de ce vin est qu’il n’a pas la puissance des grandes appellations, c’est un vin qui a beaucoup d’élégance, de finesse, suavité, rondeur. L’influence du vinificateur compte évidemment, et l’on retrouve bien le style Henri Duboscq qui plait beaucoup. Ce sont des vins gourmands et fruités qui charment tous les palais. Dans ces terroirs de Médoc où il n’y a pas de graves drainantes, les années de canicule apportent de la prestance, de l’envergure au vin. Les 2015 et 2016 en sont la parfaite illustration.” La qualité des millésimes Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2016 : rondeur, puissance, très bonne structure, souple, parfumé, tout en bouche avec des arômes de fruits cuits et d’épices en finale, chaleureux, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, tanins savoureux. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2015 : belle robe rubis foncé, un vin représentatif de ce grand millésime, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, aux nuances de cassis et de sous-bois au palais, tanins soyeux mais denses, belle garde. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2014 : robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2013 : une réussite, robe pourpre soutenu, un vin parfumé (prune, fraise des bois), séveux, généreux et persistant. À ouvrir sur des magrets de canard. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2012 : bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011 : un vin qui mêle fermeté et délicatesse, au nez où dominent la fraise des bois mûre et les épices, tout en rondeur, tout en élégance.

   

Château Layauga-Duboscq

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château VALENTIN


Un vin classique de ce que l'on recherche à Bordeaux, à la fois dense et franc, sans “chichis“ œnologiques, élevé par un propriétaire passionné. Son Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2015, particulièrement charmeur, coloré et puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez d’épices et de sous-bois, exhale des notes persistantes, un beau vin qui dévoile des tanins amples. Le 2014, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, est très équilibré au nez comme en bouche. Excellent 2012, plus dense, a des tanins savoureux, charnu comme il se doit, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, un vin gras et distingué, d’une belle robe pourpre. Le 2010 est de couleur rubis, aux tanins bien fermes, corsé, au nez dominé par la mûre, de bouche puissante et parfumée (griotte, humus...). Remarquable Premières Côtes de Blaye rouge 2006, cuvée élevée en fûts de chêne, avec des notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois.

Dominique Revaire
Le Valentin
33390 Cars
Téléphone :05 57 42 12 16
Email : dominique.revaire@wanadoo.fr

Domaine du CHAILLOT


Ce propriétaire sait aussi faire preuve de poésie: “Le paysage retient l’attention du peintre, il est émotion mais au delà..., le paysan sait qu’il faut lui apporter beaucoup de soin. Le paysage, réservoir inépuisable de trésors, doit être guidé, modèlé par l’esprit de l’homme. S’il veut sa terre nourricière, il doit composer sans cesse avec les messages que lui livre une nature capricieuse. On s’attache aux lieux mais encore plus aux paysages. La vigne aime gravir les pentes et les sols pauvres, le vigneron imagine à cet endroit les rayons du soleil sur ses grappes et la naissance de son vin.” Superbe Châteaumeillant rouge cuvée Parenthèse 2017, un vin de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois, puissant et savoureux, comme le Châteaumeillant rouge cuvée Rêvesens 2017, de bouche ronde et persistante, de jolie robe, tout en arômes (cerise, violette). Très agréable Châteaumeillant rouge cuvée Domaine 2017, aux tanins mûrs, de bonne bouche, un joli vin classique. Goûtez. aussi le rosé 2017, de jolie teinte, sur la fraîcheur et le fruité, à découvrir, notamment, sur une salade d'artichauts ou un foie de veau à la lyonnaise.

Pierre Picot
1, place de la Tournoise
18130 Dun-sur-Auron
Téléphone :02 48 59 57 69
Email : pierre.picot@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-du-chaillot.fr

Domaine LANDRAT-GUYOLLOT


Le domaine de 16,50 ha, constitué de parcelles situées dans des lieux-dits réputés, a été patiemment réuni par dix générations de vignerons, sur un terroir typique de marnes kimméridgiennes et de silex, de sols argilo-calcaires et siliceux. Et la charte éthique du Domaine a de quoi séduire : - Garantir des vins naturels et authentiques : en respectant le patrimoine exceptionnel que constituent nos terroirs, par le choix d’une viticulture raisonnée, en perpétuant un savoir-faire vieux de plusieurs générations, en mettant en place la traçabilité de chaque phase de l’élaboration de nos vins. - Minimiser notre impact sur l’environnement: en ajustant la fertilisation aux besoins de chaque vigne et en limitant les traitements phytosanitaires à leur juste nécessaire, en renforçant l’éco-conception de nos packagings, en triant nos déchets pour leur recyclage. - Etablir un lien privilégié avec nos clients en leur offrant : des vins d’artisans vignerons, issus à 100 % de notre domaine familial, une gamme structurée et attractive de vins du vignoble de Pouilly/Loire, une garantie de qualité à travers nos nombreuses référenc. - Un accueil chaleureux pour tous nos visiteurs dans un ouveau caveau élégant et moderne pour recevoir clients et expositions d’art. Nous avons dégusté le Pouilly-Fumé blanc Gemme Océane 2017, 100% Sauvignon blanc, vignes de 20 ans, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, vraiment réussi. Toujours bien entendu le Pouilly-Fumé blanc La Rambarde 2017, 100% Sauvignon blanc, vignes de 23 ans. La Rambarde désigne l’embarcation à fond plat utilisée autrefois pour acheminer les vins de Pouilly-sur-Loire jusqu’à Paris par la Loire, le canal de Briare et la Seine. C’est un vin ample et persistant, au nez de lys et d’amande, rond, de bouche parfumée et intense. Superbe Pouilly-Fumé blanc Gemme de Feu 2012, 100% Sauvignon blanc, vignes de 28 ans, il est de bouche puissante, riche en bouquet, très harmonieux, d’une belle finale.


Les Berthiers - 16, rue du Mont Beauvois
58150 Saint-Andelain
Téléphone :03 86 39 11 83
Email : landrat-guyollot@wanadoo.fr
Site personnel : www.landrat-guyollot.com

CHAMPAGNE ELLNER SAS


Fondée au début 1900, la Maison Charles Ellner, est aujourd’hui gérée par la 3ème génération alors que la 4ème y a déjà pris une part très active depuis plusieurs années. Elle a su évoluer et grandir en préservant son identité et son savoir faire familial. Pour mémoire, Charles-Émile Ellner créa, au début du siècle, sa propre maison. Et, parmi ses successeurs, son fils Pierre, qui a été la véritable “locomotive” de la maison, a su transmettre à ses enfants cette passion pour la terre et le vin. Michel, plus attaché aux valeurs de la terre, s’est très souvent retrouvé aux côtés de son père et ils ont constitué le patrimoine de leur maison. Il a été suivi par ses deux fils Arnaud, maître de chai et Frédéric, directeur du vignoble. Jean-Pierre s’est vu confier la tâche administrative qui devenait de plus en plus lourde. Le vignoble couvre une superficie de 50 ha répartis sur une quinzaine de communes. La diversité, la richesse, la finesse de nos cuvées attestent de notre volonté de placer nos Champagnes au plus haut de l’échelle qualitative. La fidélité que nous accorde notre clientèle française, témoigne de la régularité et de la constance de nos Champagnes au fils des années. Toujours à la recherche de nouvelles opportunités, notre société a su développer ses marchés à l’exportation, secteur qui représente actuellement près de 60% de ses ventes. Il y a ce remarquable Champagne Séduction Millésime 2007, 70% Chardonnay partielle- ment vieilli en vieux fûts de chêne, 30% Pinot noir, dosage 6 g/l, pas de fermentation malo-lactique, c’est une belle cuvée de couleur or, alliant distinction et structure, ample et florale, de jolie bouche aux nuances de fruits confits, très élégante, de mousse intense et fruitée. Également un formidable 2006, 75% Chardonnay, partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 25% Pinot noir, dosage 6 g/l, de robe or clair, où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, bien équilibré et harmonieux, dense, de bouche puissante, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse et de pain grillé, un Champagne racé. Le 2005, 69% Chardonnay (Avize, Tauxières et Epernay) partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 31% Pinot noir (Rilly, Epernay et Sermiers), dosage 6 g/l, est bien spécifique à ce millésime puissant, une cuvée d’exception fraîche et fruitée, avec une mousse légère et parfumée, des arômes délicats aux des nuances de rose, de genêt et d’amande. La cuvée Prestige 2006, dosage 8 g/l, pas de fermentation malo-lactique, où dominent les agrumes macérés et les petits fruits secs, est tout en persistance aromatique, de jolie robe dorée, harmonieuse en bouche, complexe, révèle une finale délicate onctueuse et soyeuse. Le 2004 est sublime, au nez dominé par les fruits mûrs, très bien dosé, qui associe richesse, saveur et vivacité, d’une belle finale aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel. Formidable brut Premier Cru (Chardonnay majoritaire, 75%, le reste en Pinot noir), de robe or pâle, qui développe un nez de noisette fraîche, de bonne bouche, mêlant distinction et rondeur, un Champagne vineux mais en même temps tout en finesse, opulent et parfumé, aux notes de brioche en finale. L’Extra brut 50% Pinot noir, 30% Chardonnay, 20% Pinot meunier, est excellent, un Champagne de très jolie robe d’un or aux reflets roses, d’une grande fraîcheur, vif, fruité, avec une très belle fin de bouche, superbe à l’apéritif et pour accompagner un plateau de fruits de mer. Vous aimerez encore le brut Intégral, zéro dosage, donc, 60% Pinot noir et 40% Chardonnay, vif, frais, floral, tout en délicatesse, une réussite comme le Grande Réserve brut, 60% Chardonnay et 40% Pinot noir, cinq ans minimum sur lies, dont la couleur attractive annonce l'intensité de cette cuvée. Le nez est d'une vinosité nerveuse. La fraîcheur florale doublée de nuances fruitées précède une belle minéralité, tout en finesse et longueur en bouche.


Jean-Pierre Ellner
6, rue Côte Legris
51200 Epernay
Téléphone :03 26 55 60 25
Email : info@champagne-ellner.com
Site : champagneellner
Site personnel : www.champagne-ellner.com


> Nos dégustations de la semaine

Château PENIN


Un domaine de 45 ha de vignes, mené passionnément par Patrick Carteyron, cinquième génération. Le vignoble se situe sur des terrains de graves très localisés, entre le plateau calcaire et la zone de palus. C'est une terrasse caillouteuse du quaternaire apportée par le fleuve, constituée de sables rouges et de galets roulés par la Dordogne depuis le Massif Central, dont l?épaisseur varie de 5 à 8 m, un territoire pauvre propice à la vigne.
Fidèle à lui-même, voilà bien un remarquable Bordeaux Supérieur Les Cailloux 2016, 100% Merlot, il a une teinte grenat, un vin aux nuances de cerise noire, de fraise des bois et d?épices, avec cette bouche chaleureuse, aux tanins savoureux, qui allie rondeur et structure, d?une longue finale (14,30€).
Le Bordeaux Supérieur Grande Sélection 2015, 100% Merlot, est ample et bien parfumé, aux connotations de mûre et de cannelle, un vin bien corsé, ferme et persistant (9,80€).
Le Bordeaux Natur rouge 2017, pur Merlot, vinifié et conservé sans ajout de soufre, au nez à dominante de fruits rouges frais, un excellent vin, charmeur, rond, et d?une jolie finale épicée (8,50€).
Il y a également ce Bordeaux rouge Cabernet franc by Château Penin 2017, avec des notes de prune surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample et parfumé, très réussi.
Son Saint-Émilion Grand Cru Château La Fleur Penin 2015, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, vignes âgées de 35 à 70 ans, à la robe profonde, aux nuances de cuir et de myrtille, est d?une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale, idéal, notamment, sur un jarret de veau aux cèpes ou des cailles rôties (17,30€). Joli Bordeaux blanc 2018, 65% Sauvignon blanc, 20% Sauvignon gris et 15% Sémillon, aux arômes discrètement minéraux, un vin frais et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d?élégance, vraiment agréable (8,80€).
Egalement ne pas rater le Bordeaux rosé 2018, 15% Merlot et 85% Cabernet-Sauvignon, idéal pour vos soirées d?été, un vin séducteur, franc (6,75 e), tout comme le Bordeaux Clairet 2018, 100% Merlot, avec des senteurs de mûre et de rose, alliant rondeur et vivacité, parfait sur des plats exotiques comme un poulet à la chinoise ou un couscous aux légumes (6,90€).
Et pour finir le Bordeaux rouge Cabernet franc by Château Penin 2017, 100% Cabernet franc, bien corsé mais gourmand, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges frais avec des notes de musc, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme, très réussi (7,90€).

Patrick Carteyron
39, impasse de Couponne
33420 Génissac
Tél. : 05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
Email : vignoblescarteyron@orange.fr
www.chateaupenin.com


Château HAUT-CALENS


Les origines viticoles de cette exploitation remontent à des temps assez lointains. Une partie de cette propriété a appartenu au général Eugène Dubern qui s?est particulièrement distingué en Afrique et notamment en Algérie (1839 et 1840). En 1879, M. Révolat, jeune propriétaire de l?époque, reçoit une médaille d?or pour l?une de ses récoltes; depuis, beaucoup d'autres récompenses ont suivi.
A la fin de la décennie des années 1970, M. Albert Yung, s?attache à en reconstituer entièrement le vignoble et à moderniser chais et cuverie.
Thierry Yung dirige cette propriété viticole qui se compose des appellations : Graves, Bordeaux Supérieur et Bordeaux avec principalement des cépages rouges sélectionnés de Merlot et de Cabernet-Sauvignon.

?La vendange 2018 a été difficile, nous raconte Thierry Yung, à cause du mildiou, mais au final bien maitrisée, cela sera un beau millésime en quantité et en qualité pour nos trois appellations. Nous commercialisons aujourd?hui les 2015 et 2016 et par la suite ce fameux 2018 qui s?annonce particulièrement prometteur.?

Il peut être fier de son beau Graves Château Haut-Calens rouge cuvée Spéciale 2015, élevé en fûts, riche et souple à la fois, aux senteurs persistantes où dominent des notes de myrtille et de cannelle, d?excellente évolution. Beau 2015, avec des senteurs de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Le 2014, a des arômes puissants de fruits cuits, d?humus et d?épices, de bouche riche, où se décèlent le fumé et le poivre, un vin parfait aujourd?hui sur un pavé de bœuf façon rossini ou un lapin en gibelotte. Le Graves Château Haut-Calens rouge 2015, charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, aux tanins amples, avec ce nez où dominent la mûre, la griotte et les sous-bois.
Goûtez également son Bordeaux Supérieur Château Croix de Calens 2016, une nouvelle fois à la tête de son appellation, ample et dense, aux tanins puissants et fins à la fois, gras, un vin très parfumé (notes de fruits frais, de sous-bois, d?épices...), alliant finesse et charpente, bien typé. 
Le 2015 développe des tanins présents et fins à la fois, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise en finale, avec une touche épicée, à prévoir avec des tartes fines aux champignons ou une entrecôte à la Bordelaise. Joli Bordeaux Croix de Calens rosé 2018, frais, fin et persistant en bouche, est très réussi, de robe claire, où dominent la rose et la fraise.

Thierry Yung
10, allée des Aulnes
33640 Beautiran
Tél. : 05 56 67 05 25 et 06 75 02 15 79
Email : vignobles.tyung@orange.fr


Domaine du GUELET



> Les précédentes éditions

Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018

 



Château DEVISE d'ARDILLEY


Domaine de MAGALANNE


Vignobles PELLE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château LESPAULT-MARTILLAC


Yvon MOUSSY


Château La MARZELLE


Château LE DESTRIER


Michel MORILLEAU


Domaine de NOIRÉ


Château La ROSE SARRON


RUHLMANN-SCHUTZ


Domaine du LOOU


Domaine Daniel REVERDY & Fils


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château le TUQUET


Alain THIÉNOT


Domaine de LABARTHE


Domaine Jean CHARTRON


Château LANIOTE


Domaine Les CASCADES


Château de PASQUETTE


Château FONROQUE


Château de TARGÉ


Château LASCOMBES


Domaine René FLECK et Fille


BARDOUX Père et Fils


Château JOUVENTE


Château PEPUSQUE


Domaine PETIT & Fille


Château Le BOURDIEU



DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE GERARD TREMBLAY


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE PICHARD


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


HENRY NATTER


CHATEAU PONT LES MOINES


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales