Guide Des Vins

Edition du 16/06/2015
 

CHATEAU GRAND PUY LACOSTE

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE

Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, c’est François-Xavier Borie qui en est le propriétaire, et lui fait atteindre les sommets.


Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 55 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 70% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion désormais pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente. François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Emeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Une nouvelle installation “double tri” vient d’être installée à la réception des vendanges, pour affiner la qualité de ce travail. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac.
Qualité des millésimes 2011: un style structuré par une grande majorité de Cabernet-Sauvignon (78%), reflétant la richesse et le potentiel de son terroir. Il présente une couleur rouge profond et intense. Le bouquet dévoile des parfums très typiques de fruits noirs et de cassis complétés de notes légèrement épicées. L’attaque en bouche est précise, offrant une structure élégante et équilibrée. L’ensemble forme une belle unité alliant finesse, fraîcheur et persistance. 2010 : la grande proportion de Cabernet-Sauvignon (83%) donne au vin ce beau rouge profond. Le bouquet dévoile des arômes de cassis très mûrs, des notes épicées révélant la belle maturité des raisins. L’attaque est dense et suave soutenue par une puissante structure tannique équilibrée. Beaucoup de complexité, de classe, dans ce millésime d’exception, très grand vin de garde, qui s’inscrit dans la liste des années mythiques de Grand-Puy-Lacoste. 2009 : belle robe rouge sombre intense. Le bouquet dévoile des arômes complexes de cassis mûrs. L’attaque en bouche est franche et se poursuit sur une trame aux tanins suaves, élégants et charmeurs. Vin très équilibré qui allie structure, pureté, finesse et fraîcheur. Très belle persistance aromatique, belle finale envoûtante.

   

CHATEAU GRAND PUY LACOSTE

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66
Télécopie : 05 56 59 22 27
Email : dfxb@domainesfxborie.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BEAUJOLAIS SAVOIE JURA
e_beaujolais.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

BEL AVENIR
CHAMPAGNON
DUBOEUF
MORTET
P.-M. CHERMETTE
SAMBIN
Cave Ch. CHENAS
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Gérard BRISSON
GRANIT DORÉ
Michel TÊTE
PIZAY
CHAPONNE
Michel GUIGNIER
(CHERS)
(GAGET)
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
Cédric CHIGNARD
METRAT
EMERINGES (B)
PARDON
PÉRELLES (B)
PAMPRES D'OR (B)
(ROTISSON (B))
Cédric VINCENT (B)
A. S. DUBOIS
MONTERNOT (B)
GUELET
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
BARON DE L ECLUSE
CHEYSSON
COMBE AU LOUP
CRÊT DES GARANCHES
Alain MICHAUD
A. CHARVET
LORON
SAVOIE
JURA
BUGEY
Alain BOSSON (Sa)
MOLLEX (Sa)
Denis FORTIN (Sa)
DORBON ( Ju)
Daniel DUGOIS (Ju)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)
Benoît BADOZ (Ju)
Franck PEILLOT (Sa)
LAMBERT (Sa)
Pascal PAGET
Amélie GUILLOT (Ju)
DUPASQUIER
MEUNIER (Bugey)
ANGELOT
CAVE CHAUTAGNE (Sa)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

JUILLARD-WOLKOWICKI
MORGON
JULIENAS
REGNIE
DONZEL
DUFOUR
VOLUET*
PIRON
PLAIGNE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
FOURNELLES*
LASSAGNE
VIGNES du PARADIS*
NUGUES (B)
CRÊT du RIS
MADONE
MARRANS
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY
CHEVIGNEUX (Bugey)
MOREL
PETIT (Ju)
(PERRIER (Sa)*)
PINTE
PUFFENEY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

CHANTEGRILLE
(Jean BARONNAT*)
CÔTES DE LA MOLIÈRE
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Dom.du VIN DES POÈTES
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
(Cave SAIN-BEL)
(MANTELLIERE*)
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
DALAIS
Domaine de la MOTTE
SAVOIE
JURA
BUGEY
(MACLE*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Pierre FRICK et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. En 1970, le domaine est converti à la culture biologique, les premières applications de la bio-dynamie débutant en 1981. À partir de la récolte 1986, la mention Demeter est obtenue, et, depuis la récolte 2002, le vin n’est plus bouché avec du liège mais avec des capsules couronnes en Inox, pour éviter les déviations organoleptiques (saveurs et arômes) causées par les bouchons liège. Vinification sans aucun additif, vendanges manuelles, levures indigènes, élevage sur lies durant 9 mois. Tout en charme, ce Muscat Fleurs Rares 2013, raffiné et suave, est un vin très parfumé, de bouche onctueuse, vraiment remarquable. Le Pinot gris Grand Cru Vorbourg 2011, superbe, dégage un nez envoûtant, fin et persistant, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches, de musc et de grillé, harmonieux, suave et puissant, d’une très belle persistance d’arômes. Le Pinot gris Rot Murlé 2010, avec des notes de pêche et de tilleul, tout en charpente, mêle rondeur et fraîcheur. Le Riesling Rot Murlé (zéro sulfite ajouté, non filtré), remarquable, au nez de petits fruits frais, ample et persistant, un vin qui développe des nuances de citron, très bien élevé, fin et subtil, très bien équilibré en acidité.  Beau Crémant d’Alsace, alliant subtilité et complexité, intense au nez, tout en arômes où dominent les fleurs et les fruits mûrs, de bouche élégante. Goûtez sa cuvée originale, le Blanc de noirs 2009, belle expression du Pinot noir très mûr vinifié en blanc. Et toujours, ce formidable Gewurztraminer Grand Cru Steinert Vendanges Tardives 2008, un grand vin gras et complexe, où s’entremêlent la brioche, les fleurs et le miel, d’une grande intensité au palais.

Jean-Pierre et Chantal Frick
5, rue de Baer
68250 Pfaffenheim
Téléphone :03 89 49 62 99
Télécopie :03 89 49 73 78
Email : contact@pierrefrick.com
Site : www.vinsdusiecle.com/pierrefrick
Site personnel : www.pierrefrick.com

Château CANON-CHAIGNEAU


Dès le début du XVe siècle, les moines de la région exploitèrent cette propriété. Un domaine de 21 ha d'un seul tenant sur le plateau de Néac. Terrain maigre argilo-sablonneux sur un tapis de crasse de fer (60% Merlot, 35% Cabernet, 5% Pressac). Voilà un superbe Lalande-de-Pomerol 2011, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, structuré, avec des tanins soyeux, un vin à la fois charnu et distingué. Très beau 2010, charpenté, corsé, de robe soutenue, ample et distingué en bouche, au nez légèrement épicé, avec des nuances de prune et de griotte mûre, aux tanins bien présents et fondus à la fois, très charmeur, de garde. Le 2009 est l’une des plus jolies bouteilles de cette appellation, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d’épices, très élégant, aux tanins soutenus auxquels il faut donner le temps de se fondre. Un millésime qui a largement mérité sa médaille d’Or à Bordeaux et un coup de cœur en Chine ! Le 2007, charnu, d’une grande finesse, au nez subtil marqué par le cuir, la cerise et les épices, aux tanins denses et puissants, est un vin très savoureux actuellement, gras en bouche, d’une très jolie finale. Remarquable 2006, au nez complexe où dominent la groseille et l’humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, qui allie puissance et finesse. Beau 2005, vraiment délicieux actuellement, très charmeur, au nez subtil où dominent le cuir et le pruneau confit, d’une très jolie concentration, aux tanins réels et fins, légèrement épicé comme il se doit. Le 2002 est très bon, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits mûrs, un vin riche, très équilibré, d’une belle longueur, de bouche puissante. Le 2000 est remarquable, riche et subtil au nez comme en finale, aux senteurs de fruits macérés et de sous-bois, de garde. Le 1999 est vraiment très agréable aujourd’hui, très coloré, où se mêlent la griotte et l’humus, aux nuances épicées, dense, d’une base tannique souple, de très bonne charpente comme ce 1997, avec des notes de fruits noirs et d’épices, un vin qui demande une cuisine raffinée.

Famille Marin-Audra
13, Chaigneau - BP 2
33500 Néac
Téléphone :05 57 24 69 13
Télécopie :05 57 24 69 11
Email : suzanne.marin@wanadoo.fr
Site personnel : www.canon-chaigneau.com

A.MARGAINE


Une Maison fondée au début du XXe siècle. Les vignes se situent uniquement sur la commune de Villers-Marmery (Premier Cru). Quatre générations se sont succédées et se sont transmises leur savoir-faire. “Préserver le milieu dans lequel nos vignes évoluent est l'une de nos préoccupations essentielles, précise-t-on. La mise en place de nouveaux principes de culture (enherbement, travail du sol) permettront à nos vignes d'exprimer tout leur potentiel. Le terroir de Villers-Marmery est composé d'une couche de terre végétale très profonde par endroits, posée sur une roche calcaire. Les racines des ceps y plongent pour trouver l'effet bénéfique de l'humidité et de la chaleur.” Le Champagne Extra brut Blanc de blancs est tout en délicatesse, où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, alliant distinction et structure, de bouche franche et fraîche. Tout en nuances d’arômes (fraise, griotte), le brut Rosé, très caractéristique, riche, persistant, avec sa mousse crémeuse, est un Champagne parfait sur des petits soufflés glacés aux framboises. Beau Champagne Premier Cru Le Brut, de robe jaune paille, rond et fruité, d’une longueur distinguée en bouche, développant des nuances florales (rose, acacia…), fondu au palais avec cette touche de brioche.

Bernard, Marie-France, Arnaud et Karine Margaine
3, avenue de Champagne
51380 Villers-Marmery
Téléphone :03 26 97 92 13
Télécopie :03 26 97 97 45
Email : champagne-margaine@terre-net.fr

EARL CHAMPAGNE P. LANCELOT-ROYER


Un vignoble de 5 ha et une exploitation créée en 1960 par Pierre Lancelot, et reprise en 1996 par sa fille Sylvie et son gendre Michel Chauvet. Les caves sont creusées dans la butte de craie juste derrière la maison. Le pressoir se trouve au sommet de la butte, le moût est acheminé dans les cuves par gravité. Vous allez aimer ce Champagne brut cuvée des Chevaliers Grand Cru, base de 2010 avec 32% des vins de réserve vieillis en foudres, 100% Grands Crus, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, légèrement miellé, tout en finesse aromatique, d’une belle longueur, un Champagne qui associe charpente et distinction, d’une longue finale, et bénéficie d’une bouche savoureuse et racée, qui lui permet de s’associer avec une cuisine riche comme un veau cordon bleu. Le Champagne Millésime 2006 100% Cramant, classique de ce très beau millésime, qui sent l’amande, la rose et la pomme, dense et distingué à la fois, complexe, un vin généreux, très fin, très floral au palais. Le Blanc De Blancs cuvée de Réserve R.R, base de 2011 avec 37% des vins de réserve vieillis en foudres, un Grand Cru pur Chardonnay, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, très fin, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les épices et les fleurs fraîches au palais, une réussite certaine.

Monsieur Chauvet
540, rue du Général-de-Gaulle
51530 Cramant
Téléphone :03 26 57 51 41
Télécopie :03 26 57 12 25
Email : lancelotroyer@vinsdusiecle.com
Site : lancelotroyer


> Nos dégustations de la semaine

Domaine du CHALET POUILLY


À la tête de son appellation. Depuis plus d'un siècle déjà, la famille Plumet vit dans le village de Solutré-Pouilly situé dans la région du Mâconnais en Bourgogne, France. Les premières vignes ont été plantées en 1850 - bien qu’il semblerait que l'origine de la propriété famliale remonte à 1774. Depuis les connaissances viticoles ainsi que le savoir-faire familial furent transmis de génération en génération.
Le Domaine est situé à flanc de coteaux et domine le petit hameau de Pouilly au cœur de l'appellation Pouilly-Fuissé. Les 8,5 ha se partagent entre 5 ha de Pouilly-Fuisse, 3 ha de Saint-Véran et 0,5 ha de Mâcon-Solutré. L'âge moyen des vignes est d'une quarantaine d'années pour le Pouilly-Fuissé et d'une cinquantaine d'années pour le Saint-Véran. Certaines sont centenaires. Le Mâcon-Solutré a été planté en 2010. Les terrains sont à prédominante argilo-calcaire pour le Pouilly-Fuissé et calcaire pour le Saint-Véran.
En 1983, Henri Plumet transmit sa propriété à sa fille Marie-Agnès Plumet et son époux Bernard Léger, un médecin reconverti vigneron, passionné et chaleureux.
Excellent Pouilly-Fuissé 2012, un pur Chardonnay, les moût sont débourbés par décantation puis mis en fûts de chêne. Une fois la fermentation alcoolique achevée, un bâtonnage hebdomadaire est effectué jusqu’à la fin de la fermentation malolactique. Les vins sont ensuite laissés sur lies jusqu’à la mise en bouteilles. Le tout explique ce vin qui mêle richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations persistantes de noix et d’abricot frais. Beau Saint-Véran 2012, d’une belle rondeur, aux connotations de fleurs blanches et d’amande. Tout en délicatesse, le Pouilly-Fuissé La Rousselonne 2011, vif et fin, de très bonne bouche aux nuances de pêche.

Dr Bernard et Marie-Agnès Léger-Plumet

Château PINDEFLEURS


Ce vignoble de 17 ha, a été repris, en 2006, par Dominique Lauret-Mestreguilhem. Les vignes sont trentenaires, et combinent Merlot et Cabernets sur sol argilo-calcaire à dominante graveleuse. Traitements phytosanitaires raisonnés, vendanges vertes, effeuillage précoce, macération douce en cuves Inox thermo-régulées, vieillissement en barriques de chêne renouvelées chaque année.
Valeur sûre avec ce Saint-Émilion GC 2011, riche en couleur, charnu, avec ces notes de cassis, de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et très structurée. Le 2010, d’un rouge profond avec des arômes bien présents, de belle structure, un vin souple, volumineux en bouche, de belle base tannique, tout en arômes (mûre, violette, réglisse), tout en bouche, parfait sur un filet de bœuf en gelée à la mousse de foie gras. Le 2009, gras, de robe soutenue, est bien charnu, aux notes de groseille surmûrie, de vanille et d’humus bien caractéristiques, de belle matière, et poursuit sa belle évolution (18 €). Le 2008, dense, de bouche savoureuse mais puissante, au nez où s’entremêlent des notes de cannelle et de fruits macérés, tout en charme, dense et persistant, un vin d’une belle longueur (17,50 €).
Earl Vignobles Lauret
1, Pin de Fleur
33330 Saint-Émilion
Tél. : 05 57 24 78 42 et 06 88 55 92 87
Fax : 05 57 24 71 25
Email : chateau@pindefleurs.fr
www.pindefleurs.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château de LAMARQUE


J’apprécie Pierre-Gilles Gromand et son épouse, Marie-Hélène, depuis le premier Guide. Tous deux consacrent leurs soins attentifs aux 600 barriques du chai où s’élève un authentique cru bourgeois supérieur. Ce vignoble de Haut-Médoc compte 35 ha de vignes sur un terroir composé de graves garonnaises du quaternaire. L’encépagement classique de l’appellation est réparti de 45% de Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc, 35% Merlot et 5% Petit Verdot. Les vignes de 40 ans, taillées en Guyot double, bénéficient d’une culture raisonnée, les vendanges vertes assurent aux plus belles grappes de mieux s’épanouir, l’effeuillage, un ensoleillement maximum. La vinification est supervisée par Jacques et Éric Boissenot. Avant la fermentation alcoolique, des “saignées” sont effectuées sur chaque cuve afin d’obtenir une meilleure concentration. Celles-ci sont vinifiées séparément et donnent naissance à un vin de saignée, un excellent Rosé dénommé Noblesse. Les meilleures cuves constitueront le Grand Vin Château de Lamarque. Cette forteresse médiévale aux grandes murailles dont les murs les plus anciens datent du XIe siècle. Aristocrates, chevaliers et maréchaux se sont succédés dans ce haut lieu historique jusqu’au Comte de Fumel qui l’acheta en 1841, c’est son descendant direct Pierre-Gilles Gromand d’Évry qui l’habite aujourd’hui avec son épouse.
On se fait plaisir quand on débouche ce Haut-Médoc 2012, un vin de couleur rubis, très bien élevé, très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent le cassis mûr et les sous-bois, riche en couleur comme en matière. “En 2012, me précise Pierre-Gilles Gromand, nous avons eu des rendements plus faibles (38 hl environ) mais cela importe peu dans la politique qualitative que nous poursuivons. Marie-Hélène, responsable du vignoble, a fait un travail magnifique avec son équipe en maintenant au mieux l’état sanitaire dans nos vignes. C’était une année où il fallait redoubler de vigilance mais nous sommes très satisfait, nous avons récolté une vendange parfaite. La vinification du 2012 s’est effectuée très bien, nous avons observé que certaines cuves étaient à 12,5, 13° donc le signe de vins assez riches les tanins sont ronds car les raisins étaient à parfaite maturité, un vin très fruité peut-être un peu plus puissant que le 2011. Il bénéficié d’un élevage en barriques neuves (42%) le reste dans des barriques de un an. Le 2012 est un vin corpulent, long et structuré en bouche au très joli bouquet.
Si nous obtenons un si beau résultat c’est aussi grâce au travail en amont, associé à la précision du tri optique, cela nous a permis d’optimiser le potentiel du 2012. Grâce à cette nouvelle table de tri optique, les raisins sont mis en cuves très rapidement, ce facteur “vitesse” est important pour préserver les raisins de l’oxygénation. Cette table de tri optique est un outil assez sophistiqué souvent réservé uniquement aux Grands Crus, nous sommes très content d’avoir pu l’acquérir, surtout en 2012, cela nous a permis d’effectuer une sélection parfaite.”
Excellent 2011, dense, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique importante et très équilibrée. Remarquable 2010, de couleur rouge sombre, de bouche dense et aromatique, un vin chaleureux, souple, d’une belle matière élégante, aux tanins fins et enrobés, d’une belle finale persistante, prometteur. Le 2009, gras, tout en complexité au nez comme en bouche, avec des connotations de pruneau, légèrement épicé comme il le faut, poursuit sa belle évolution. Le 2008 est un beau millésime, de robe intense, qui mêle concentration aromatique et délicatesse en bouche, avec ces arômes caractéristiques d’épices (cannelle, muscade) et de griotte, aux tanins très équilibrés, d’excellente évolution. Le 2007, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, un vin qui développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche. Savoureux 2006, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise et cerise, de bouche suave, bien soulignée par des tanins vifs, nets, un vin d’une belle persistance, très prometteur. Beau 2005, charpenté, charnu, de robe pourpre soutenu, au nez légèrement épicé, suave au palais, avec des nuances de cerise et de réglisse. 
Goûtez le D de Lamarque, qui doit son nom au donjon de Lamarque. C’est le Second Vin du Château de Lamarque, qui présente un peu moins de complexité et de puissance, il séduit par sa souplesse et sa fraîcheur aromatique, un vin plus apte à être dégusté dans sa jeunesse
Leur autre Château Cap de Haut, issu d’un vignoble mitoyen dans la même appellation Haut-Médoc. Les 11 ha de vignes d’une trentaine d’années d’âge moyen sont plantées sur un joli terroir très graveleux du quaternaire. L’encépagement est composé de 39% de Merlot, 45% de Cabernet-Sauvignon et 16% de Cabernet franc. Le vin est coloré, très classique, ferme, très équilibré, tout en nuances, au nez dominé par le cassis et la framboise mûre, de bouche ample.

Pierre-Gilles et Marie-Hélène Gromand d'Évry

> Les précédentes éditions

Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012

 



Château FONTESTEAU


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Domaine MORTET Père et Fils


Château BOIS CARRÉ


Domaine BEAUVALCINTE


Domaine CAMAÏSSETTE


Château BELLEGRAVE


Francis BLANCHET


Domaine SERGUIER


De TELMONT


Château PONT Les MOINES


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château HAUT-LAGRANGE


Château PAILLAS


Château MAUVINON


Sylvain MOSNIER


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Château LUCHEY-HALDE



SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU DE GUEYZE


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHATEAU MONT-REDON


DOMAINE TROTEREAU


CHAMPAGNE LIONNEL CARREAU


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU DAVID



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales