Guide Des Vins

Edition du 20/08/2019
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20

Email : chateau.du.grand.bos@free.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BELLE GARDE


Les origines de la famille Duffau demeurant sur la commune de Moulon, remontent au XVIIIe siècle. Une propriété de 46 ha. Beau Bordeaux rouge Fûts de Chêne 2017, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage pendant 12 mois sur lie totale avec un apport d’oxygène, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes d'épices au palais, il a des tanins puissants mais très fins. Le Bordaux Supérieur cuvée Icone 2014, est de couleur grenat, avec ces nuances persistantes de violette et de framboise, il est très classique et puissant. Très savoureux Bordeaux rouge cuvée Tradition 2016, aux tanins fermes et ronds à la fois, est de robe intense, harmonieux, de bouche dominée par les petits fruits rouges macérés, ample. On se fait aussi plaisir avec son Bordeaux blanc Privilège, Sauvignon blanc 50%, Sémillon 50%, élevé en barriques, d’une jolie finesse au palais, suave, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches, très séducteur. Joli Bordeaux blanc 2018, 70% Sauvignon blanc, 10% Sauvignon gris et 20% Sémillon, élevage sur lies fines pendant 6 mois, tout en finesse, aux arômes floraux, très séduisant, avec des nuances de pomme fraîche en bouche. Le Bordeaux Rosé 2018, aux senteurs persistantes, au nez comme en bouche, avec ces nuances de fruits frais et de rose, est un vin charmeur. Le Bordeaux Supérieur l’Excellence rouge 2016, 50% Merlot, 50 % Cabernet-Sauvignon, vinification en cuves tronconiques permettant d’effectuer des pigeages journaliers une cuvaison de 5 semaines environ est réalisée avec un apport d’oxygène sous marc, élevage 12 mois, un vin de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise cuites, bien équilibré, alliant structure et velouté en bouche, ample, de garde. Et pour finir sur ce beau Saint-Émilion Grand Cru Château La Croix Caperot 2016, avec un nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, mêle rondeur et harmonie, aux tanins amples, très équilibré au nez comme en bouche.

Éric Duffau
2 692, route de Moulon
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 49 12
Email : duffau.eric@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-ericduffau.com

Domaine des GÉLÉRIES


Exploitation de 30 ha répartis sur plus de 45 parcelles. Ces parcelles appartiennent depuis plusieurs générations aux familles Meslet, Thouet et Rouzier. “Mon métier proche de la nature et de mes terroirs ligériens, explique Germain Meslet, a orienté mon choix dans une protection du vignoble de manière modérée et raisonnée. L’environnement dans lequel nous vivons au quotidien, est guidé par la volonté d’accéder à une excellente maturité des raisins. C’est en effet cette maturité complète qui offre aux vins toute leur richesse, leur complexité mariant élégance et finesse.” Remarquable Bourgueil Les Sablons 2016, un vin avec des arômes de framboise, de groseille et de mûre, classique, corsé, aux tanins mûrs, long en bouche. Très agréable Bourgueil cuvée Vieilles Vignes sur Tuffeau 2016, médaille de Bronze Concours des Ligers 2017, un vin complexe, intense et charmeur, bien typé, bien charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche puissante, une belle réussite. On se fait plaisir avec le Saint-Nicolas-de-Bourgueil cuvée Tradition, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, de bouche pleine, c’est un vin ample et velouté. Goûtez également le Chinon rouge Le Puy Blanc 2016, médaille d’Argent Concours de Ligers 2017, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais très présents, c’est un grand vin complexe charnu comme le Chinon cuvée Vieilles Vignes de Coteau 2016, médaille de Bronze Concours des Ligers 2017, c’est un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau. Et un très séduisant Chinon blanc 2015, avec ces notes de fleurs et de noisette spécifiques, un vin bien caractéristique de son terroir, subtil et persistant. Très joli Bourgueil rosé Le Rosé des Géleries, issu d’une saignée après macération de quelques heures, tout en fraîcheur et gourmandise.

Germain Meslet
4, rue des Géléries
37140 Bourgueil
Téléphone :02 47 97 74 83
Email : domainedesgeleries@orange.fr
Site personnel : www.domainedesgeleries.com

Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%), puis 84 ares en 2015, pour atteindre 3,37 ha. Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. Certification Biodynamie Demeter depuis 2016. - La pratique culturale : les rangs de vignes, enherbés, autorisent la faune et la flore auxilliaires. La taille est en majorité en guyot double à deux astes avec 8 bourgeons par pied. Les rangs sont travaillés sous les pieds. Les entrecoeurs sont éliminés. L'effeuillage se fait du coté du soleil levant. La vigne est accompagnée par des préparations de plantes, des algues (lithotamme), et un minimum de cuivre et de soufre. Les vendanges sont faites à la main dans une atmosphère conviviale. Une première sélection des baies est faite sur pied et, depuis 2008, un deuxième tri est réalisé sur table à l'entrée du chai. - La vinification : une première macération à froid précède la fermentation naturelle sans apport de levures extérieures. Selon les années (la quantité de récolte) celle-ci est parfois faite en tonneau ouvert à l¹ancienne (pigeage à la main). Une macération post fermentaire à chaud est généralement utilisée. La fermentation malolactique est faite en cuve ou en tonneau. L'élevage est réalisé en partie en cuve et en partie en barriques. La mise en bouteille est réalisée sans filtration (ou presque). La maturation a lieu à température constante dans la carrière souterraine. “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Vous allez aimer ce Bordeaux Supérieur rouge cuvée des Mille et une Nuits 2015, charpenté, bien charnu, de belle robe pourpre soutenu, au nez légèrement épicé, suave au palais, avec des nuances de cerise et de réglisse, aux tanins fondus mais structurés à la fois. Le Bordeaux Supérieur 2014 Bio, 80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon, d’une robe rouge cerise limpide, développe des arômes de cassis et de griotte et une bouche fraîche aux tanins fondus, est un vin qui s’accorde, par exemple, avec des tendrons de veau aux champignons et à la tomate ou un filet d'agneau au chou. Il y a aussi ce Bordeaux Supérieur rouge cuvée Lise 2012, élevage en barriques, qui mêle concentration aromatique et délicatesse en bouche, avec ces arômes d’épices (cannelle) et de griotte, aux tanins équilibrés, et ce Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011, riche mais fin, très parfumé, au nez où dominent la prune et le musc, harmonieux, idéal avec des grillades au barbecue.

Jean-François Moniot
49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Email : moniot@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr

SCEA CHATEAU DAVID


Un domaine sur sol de sables graveleux. Le vignoble de 13 ha est composé de 50% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot, 5% Cabernet franc et 5% Petit Verdot. Vinification selon les méthodes traditionnelles médocaines, et vieillissement de 12 à 18 mois en fûts de chêne. Le nouveau propriétaire, Thierry Kerdreux, à une réelle volonté de travailler dans une culture plus raisonnée tout en gardant toute l’équipe du domaine qui a une grande expérience et connaissance de ces vins. Voilà un excellent Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde, parfait avec, par exemple, un navarin de souris d'agneau ou des tendrons de veau aux champignons et à la tomate.  Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle teinte pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Excellent 2008, aux tanins très élégants mais fermes également, marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis et de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et structurée.

Thierry Kerdreux
40, Grande Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Télécopie :05 56 09 59 09
Email : chateaudavid@free.fr
Site : chateaudavid


> Nos dégustations de la semaine

FERME DE LA SAPINIERE


Je suis un amateur de vrais cidres, qui n'ont rien à voir avec la production de bas de gamme que vous trouverez en grandes surfaces. Ici, prise de mousse naturelle en bouteilles, récolte à maturité, pur jus de pomme sans sucres ajoutés...
En voici la preuve avec ce Cidre cuvée traditionnelle brut, pommage : Bedan, Binet Rouge, Douce Coët, Juliana, tête de Brebis, Gagnevin, Clos Renaux... avec cette fraîcheur d'arômes et sa longueur en bouche, qui va s'adapter particulièrement bien à un camembert de Normandie (un vrai, là encore !). La cuvée Louise Gautier (hommage à la grand-mère), pommage : Bedan, Binet Rouge, Marin Onfroy, un Cidre demi-sec tout en finesse, au comme en bouche, très équilibrée, à déboucher pour lui-même ou sur Les desserts. La cuvée Rivage du Bessin est une réussite. Pommage : Feuillard, Gagnevin, Marin Onfroy. Alcool acquis 5% vol, un Cidre puissant, un demi-sec certes, mais très frais, très franc, de mousse crémeuse, qui développe au palais une suavité acidulée persistante.
Excellent Pommeau de Normandie, qui naît d'un assemblage du jus de pommes et du Calvados. L'Alcool bloquant la fermentation du jus de pommes, il conserve tout le sucre naturel du fruit. Pendant 14 mois minimum de vieillissement en foudre, de chêne, l'assemblage s'oxyde lentement. Parfait à l'apéritif ou avec un melon.
Le Calvados Hors d'Âge AOC est l'un des meilleurs que j'ai dégusté, "un spiritueux à la typicité unique, précise-ton, grâce aux verges (hautes tiges) du Domaine situées à moins d'un kilomètre de la mer. Après distillation du cidre par un alambic à colonne, l'eau de vie obtenue est vieillie en fût de chêne." C'est vrai, et cette subtilité d'arômes s'associe parfaitement à la bouche puissante et chaude, très persistante. Pas la moindre hésitation.

Michel et Philippe Legallois
Scea Cidricole de la Sapinière
14710 Saint-Laurent-sur-Mer
Tél. : 02 31 22 40 51
Fax : 02 31 21 48 43
Email : fermedelasapiniere@wanadoo.fr
www.producteur-cidre.com


Château MOURGUES du GRÈS


François Collard, ingénieur agronome et œnologue, fait ses premières armes au Château Lafite-Rothschild dans le Médoc, et regagne l'exploitation familiale en 1990. Un travail précis dans le vignoble associé à un goût de l'innovation se concrétisent par la première mise en bouteille pour le millésime 1993. Le style des vins de Mourgues du Grès est lancé. Son épouse Anne le rejoint en 1995, pour le seconder dans cette aventure. Domaine certifié Agriculture Biologique.
Voilà un remarquable Costières de Nîmes rouge Terre de Feu 2015, vieilles vignes de Grenache avec une touche de Mourvèdre et de Carignan, aux arômes d?épices et de fruits noirs, bien équilibré et généreux, un vin où les tanins ronds permettent de l'apprécier dès à présent. Goûtez aussi le Costières de Nîme rouge Capitelles 2016, issu d?une sélection de vieilles vignes de Syrah, complétées de Grenache et de Carignan, de couleur pourpre intense, aux tanins puissants et savoureux, épicé et très parfumé (mûre, fraise des bois, cuir...), de structure riche. Quant à cet IGP Pont du Gard blanc Terre d?Argence 2016, vieilles vignes de Viognier et Petit Manseng, avec une touche de Rousssane, de bouche fraîche et souple à la fois, il est persistant au palais, un vin avec des arômes de fougère et de fruits.

Anne et François Collard
1 055, chemin Mourgues du Grès
30300 Beaucaire
Tél. : 04 66 59 46 10
Fax : 04 66 59 34 21
Email : chateau@mourguesdugres.com
www.mourguesdugres.com


Domaine Robert KLINGENFUS


Cinq générations de passionnés à Molsheim : Guillaume Klingenfus s?installe à Molsheim en 1863, il acquiert les premiers arpents de vignes. Charles Klingenfus né en 1886, grâce à la qualité des vins produits, devient fournisseur officiel d'Ettore Bugatti constructeur de la célèbre marque à Molsheim. Antoine Klingenfus né en 1927, vraie cheville ouvrière, crée la marque Pur Sang avec le Gewurztraminer Bugatti en 1963. Robert Klingenfus né en 1959, développe les ventes à l'export, et est secondé, par Guillaume, 5e génération. ?En 1998, précise Robert Klingenfus, j?ai adhéré à l?association Tyflo (viticulture raisonnée intégrée) et mis en pratique des mécanismes naturels pour élaborer des vins équilibrés avec l?empreinte : du millésime, et du terroir. Avec Guillaume, nous avons créé notre première cuvée de vin naturel sans sulfites en 2012. Nous avons investi dans une cave écologique, à faible production d?oxygène et de carbone. Aujourd'hui nous sommes certifiés HVE (Haute Valeur Environnementale) mise en place par l?Union Européenne pour une agriculture durable.?
Pour Robert Klingenfus, en 2017, tout ce qui était sur les coteaux a été épargné bien que nous ayons eu des soucis sur les débuts de coteaux, dûs au stress hydrique, ce qui s'est traduit par des raisins moins alcooliques (11°). En plaine, les vins ont des arômes magnifiques, les Gewurztraminers, de rose, de violette, les Rieslings, de fruits de la passion, d'ananas, les rosés de saignée de Pinot Noir ont des touches de framboise et de cassis, les Pinots Blancs et les Muscats sentent la bergamote et la menthe. Les Pinots Noirs, très colorés, sont aromatiques et gouleyants.
Petits rendements pour les Riesling Grands Crus qui ont une acidité présente avec des degrés élevés : 13,5° dûs à la chaleur. En résumé, le 2017 est un millésime réussi mais difficile qui nous a donné beaucoup de travail, et au final, fraîcheur et arômes atypiques sont bien présents, je le rapprocherais des 2015, 2008 et 2003 pour sa complexité. En 2018, sont commercialisés les 2015 et 2016, puis les Muscats et Pinots Blancs 2017. Pour agrandir notre surface de production, nous venons de louer des vignes avoisinantes.
On excite ses papilles avec leur Pinot Blanc Signature 2017, vif comme il se doit, intense au nez, de bouche savoureuse et complexe, avec des notes de fleurs et de fruits frais, à déboucher sur des noix de Saint-Jacques au fenouil ou une blanquette de saumon.
Beau Gewurztraminer Signature 2017, où s?entremêlent des notes d?amande, de fruits mûrs et de bruyère, un vin harmonieux comme sait l?être le Riesling Signature 2017, franc et fruité, aux senteurs de pomme, de fumé et de fleurs blanches, de bouche persistante, avec des notes minérales en finale, que l?on retrouve également dans ce Pinot Gris Grand Cru Bruderthal 2016, tout en structure et parfums (genêt, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin vraiment racé.
Beau Riesling Grand Cru Bruderthal 2016, où la suavité s?allie à une fraîcheur d?une jolie intensité, avec des senteurs minérales et florales complexes, un vin qui s?accorde bien avec les crustacés. Quant au Gewurztraminer Grand Cru Bruderthaul 2015, il est riche, subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de miel, tout en complexité d?arômes, un vin épicé, très fin, très marqué par son terroir.
S?il en reste, le Sylvaner Clos des Chartreux 2014, marqué par son terroir calcaire à flanc de colline, développe des arômes d?agrumes et de petites fleurs, a des nuances de noisette et de poire au palais, un vin tout en bouche persistante et fine. Le Pinot Noir Signature 2015, aux arômes puissants de fruits noirs et de violette, un vin ample et très chaleureux.
Le Crémant blanc, issu de cinq cépages (Pinot Noir, Pinot Gris, Pinot Blanc, Pinot Chardonnay, Riesling), est une réussite, tout en finesse, aux notes d?aubépine et d?amande, de belle complexité aromatique en bouche, de mousse vive.

Marie-Antoinette et Robert Klingenfus
60, rue de Saverne
67120 Molsheim
Tél. : 03 88 38 07 06
Email : alsace-klingenfus@wanadoo.fr
www.robert-klingenfus.com



> Les précédentes éditions

Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018

 



Domaine du CHAILLOT


Domaine ALARY


PHILIPPONNAT


Paul FAHRER


Château La MOULINE


Château de CHANTEGRIVE


P. LANCELOT-ROYER


Domaine Anthony CHARVET


Domaine de TERREBRUNE


Guy LARMANDIER


Château LESPAULT-MARTILLAC


Vignobles PELLE


Château La CROIX MEUNIER


Domaine GOURON


Château CANON-CHAIGNEAU


Château GRAND-PUY-LACOSTE


FLEURY-GILLE


Domaine du GRAND JAURE


Philippe LECLERC


Domaine La CROIX CHAPTAL


Château des MOINES


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Georges KLEIN et Fils


Château PENIN


Xavier LECONTE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château La CANORGUE


Château JOUVENTE


AUVIGUE


Château PEPUSQUE


Château LAJARRE



DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU MONT REDON


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHÂTEAU FILLON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales