Guide Des Vins

Edition du 26/11/2019
 

Château Croque-Michotte

Sommet

Château CROQUE MICHOTTE


“Le Château Croque-Michotte est une propriété familiale acquise en 1906 par mon arrière-grand-père, Samuel Geoffrion, explique Pierre Carle. Il se situe dans la partie ouest de Saint-Émilion sur des graves et des sables anciens sur argiles profondes charriés par la rivière l’Isle. Nous sommes entourés de différentes propriétés de Pomerol. Les 13,67 ha se composent de 74% Merlot, 25% Cabernet franc et 1% de Cabernet-Sauvignon. Nous sommes situés tout proche de Petrus et de Cheval Blanc, sur le plateau qui domine la vallée de la Dordogne. Nous faisons volontairement de petits rendements entre 25 et 35 hl/ha pour obtenir des vins minéraux et de garde. La nature a ses caprices, je fais avec. Je ne mets pas d’engrais, pas de potasse, j’obtiens des vins avec une acidité élevée ce qui me permet de mettre moins de sulfites. Je veux produire des vins de terroir c’est ce que je recherche avant tout. Un vin de garde peut être agréable à déguster dans sa jeunesse pour son côté fruité, ensuite apparaissent des arômes tertiaires que les gens adorent. Plus le vin est concentré, et plus c’est un vin de garde qui conservera ses arômes qui évolueront bien avec le temps. Depuis 1993, lorsque je suis arrivé à Croque-Michotte, je pratique l’agriculture biologique, comme le faisait mon arrière-grand-père, nous nous sommes équipés de matériel plus moderne, mais la démarche reste la même. Depuis 1999, nous sommes certifiés Ecocert, en Agriculture Biologique. Nous goûtons les raisins pour déterminer le passage des vendangeurs, nous attendons toujours la parfaite maturité, c’est primordial ! Cela fait plusieurs années que nous pratiquons le tri optique afin d’être plus précis. Nous ne faisons entrer dans les cuves que le meilleur. Nous ensemençons la vendange avec des bonnes bactéries qui arrivent congelées et qui vont concurrencer les mauvaises, nous “occupons le terrain”. Cela permet d’attendre le travail des levures sans que le jus s’oxyde. Nous obtenons ainsi une plus grande pureté et netteté du fruit. Nous vinifions en cuves et commençons les fermentations malolactiques avant les fermentations alcooliques, cela s’entrecroise. L’avantage est d’avoir moins de sulfites. Nous faisons des lots de vinification intégrale en faisant les fermentations en barriques. Je trouve que l’on a une meilleure intégration du bois au cours de l’élevage. L’élevage est de 12 à 14 mois en barriques de chêne français de chauffe moyenne. Grâce à notre grand terroir, nous ne faisons que du grand vin. Notre millésime 2007 a reçu une médaille d’Or au Challenge international du vin, le 2009 est un grand millésime, il ne nous reste qu’un petit lot pour les clients particuliers, le 2011 est un millésime assez fruité, médaille de Bronze à Mâcon. Le 2012 se goûte très bien, il a obtenu une médaille d’Or au Challenge international du vin. Quant au 2014 médaille d’Or au Concours des Féminalise, il est très agréable avec une bonne assise tannique, un vin bien concentré, de robe grenat aux reflets rubis, au nez, notes de grillé et d’épices douces, arômes de cerise, de mûre qui évoluent vers le pruneau et le kirsch. Un vin velouté, très élégant, assez féminin avec en finale, des notes complexes minérales, de sous-bois et de truffe. Le 2015 est un grand millésime, je n’ose dire le millésime du siècle… un vin qui a tout pour lui. Notre terroir a régulièrement alimenté en humidité les vignes qui n’ont pas souffert de la sécheresse. Vin au fruit très pur et très net, beaucoup de concentration. Je prolonge un peu l’élevage en barriques car il le mérite. Le 2016 a été sauvé par la qualité extraordinaire des Cabernets francs bien mûrs qui étaient exquis. Lors de prochaines plantations, je vais augmenter le pourcentage de Cabernet franc. L’âge moyen des vignes est d’une cinquantaine d’années. Nous avons beaucoup de clients particuliers, mais nous demeurons aussi très fidèles à la Place de Bordeaux. Notre vin se retrouve sur les très belles tables de restaurants et chez les meilleurs cavistes.”

   

Château Croque-Michotte

Pierre et Lucile Carle

33330 Saint Emilion
Téléphone : 05 57 51 13 64

Email : chateau@croque-michotte.fr




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

AUVIGUE


C'est Francis Auvigue "Le Grand Père", alors propriétaire à Solutré, qui en 1946 décide de s'installer à Charnay-lès-Mâcon. Jean-Pierre et Michel, petits fils de Francis gèrent les 6,5 ha (une partie est certifiée Bio depuis le millésime 2016) et vinifient également des raisins provenant d'amis producteurs. Vignerons de tradition mais surtout par passion, Sylvain, neveu de Jean Pierre et Michel, a fait son entrée au sein de la maison fin 2015, marquant l'arrivée d'une nouvelle génération. L’équipe s’est de nouveau agrandie en 2018, avec l’arrivée de Céline. Elle a pour mission le suivi des vignobles et la vinification. Une référence dans cette région avec le Pouilly-Fuissé blanc Les Chailloux 2017, qui mêle richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations persistantes de noix et d’abricot frais. Superbe Pouilly-Fuissé blanc cuvée Hors Classe 2016, vendanges manuelles, d’une belle robe, ferme et suave, dense et très fin à la fois, tout en harmonie avec des nuances de fruits frais au palais. Et un remarquable Saint-Véran blanc Les Chênes 2017, plus nerveux, fruité, équilibré et rond, de jolie robe claire. Découvrez une nouvelle cuvée, Pouilly-Fuissé cuvée L’Envol 2016, il bénéficie d’un élevage long, c’est un vin gras et subtil, riche au nez comme en bouche.

Jean-Pierre et Michel Auvigue, et Sylvain Brenas Auvigue
Le Moulin-du-Pont - 3 131, route de Davayé
71850 Charnay-Lès-Mâcon
Téléphone :03 85 34 17 36
Email : Vins.Auvigue@wanadoo.fr
Site personnel : www.auvigue.fr

Domaine Albert JOLY


La famille Joly est l’une des plus anciennes de la commune de Puligny-Montrachet. On retrouve le nom en 1531 dans un registre de baptême et en 1741 dans le livre terrier (registre contenant les lois et usages d’une seigneurie). C’est la 7e génération sur le Domaine Albert Joly, le père de Sylvie a arrêté son activité à l’âge de 86 ans. Aujourd’hui, les 3 enfants ont repris le domaine mais c’est Sylvie qui le gère tout en ayant une activité professionnelle extérieure. Les vignes sont exploitées en lutte raisonnée, labours, sans désherbant, les vendanges sont manuelles. L’élevage des vins se fait en fûts neufs pour 1/3 de la récolte. Sylvie Prévot-Joly nous raconte que “les vendanges ont commencé le 2 septembre, avec une belle surprise au pressoir ! On ne s’attendait pas à ce que ça coule autant. Pas besoin de trier, les raisins étaient magnifiques. De plus, une bonne équipe nous a accompagnés tout au long des vendanges, donc c’était très agréable sur tous les plans. Aujourd’hui, les vins évoluent très bien, sont très équilibrés, ce sera un beau Millésime.” Voilà un remarquable Puligny-Montrachet les Charmes 2015, qui fleure bon son Chardonnay, issu d’une parcelle située en limite de Meursault, et plantée en 1970, avec un élevage de 18 mois en fûts. Ce vin a dominante de fleurs fraîches et de tilleul, il est gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche avec des connotations de musc et de poire mûre en finale, très séduisant.  Le Puligny-Montrachet les Tremblots 2015, Chardonnay, vigne planté en 1954, élevage 19 mois en fûts, est très agréable, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale florale. Goûtez également le Bourgogne Chardonnay 2015, vigne plantée en 1958, élevé 18 mois en fûts, il est rond en bouche, où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en nuances.

Sylvie Prévot-Joly
2, rue du Creux de Chagny
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 90 52
Email : domainealbertjoly21@orange.fr

André DEZAT et Fils


La famille est l’une des plus anciennes familles du Sancerrois. On la retrouve dans les archives dès 1550. André Dezat reprend en main le vignoble en 1948 et s’implique activement dans la promotion des vins de Sancerre. Dans les années 1970, ses fils Louis et Simon le rejoignent. Le domaine se modernise, prend un nouvel élan, notamment dans la production de vins de Sancerre et de Pouilly-Fumé. Plus récemment, Arnaud et Firmin, les petits-fils, ont fait leur entrée dans l’entreprise familiale. Leur vignoble de Sancerre s’étend sur 15 ha plantés en Sauvignon blanc et 7 ha en Pinot noir répartis essentiellement sur les communes de Verdigny, Sury en Vaux, Sancerre, Vinon et Veaugues. Celui de Pouilly-Fumé représente près de 16 ha de vignes uniquement plantés en cépage Sauvignon blanc (ou Blanc Fumé) répartis sur les communes de Pouilly, Saint Laurent, Tracy et Saint-Martin sur Nohain. Pour Firmin Dezat, “le 2018 est un millésime explosif, exceptionnel. Les blancs sont expressifs, puissants, les rouges également avec une concentration infinie. Sont vendus en 2019 : Sancerre blanc traditionnel 2018, rouge et rosé 2018, Sancerre rouge Prestige 2017, Sancerre blanc Prestige 2016, Pouilly-Fumé Séduction 2016. Nous avons reçu le label HVE pour notre culture raisonnée plus proche de l’environnement.” Dégustation sur place avec Firmin Dezat, du Pouilly-Fumé 2017, pur Sauvignon sur sol de caillottes et de marnes kimméridgiennes, élevé́ en cuves Inox, il est distingué, puissant et savoureux, au nez de noisette et de lis, avec cette nervosité en bouche caractéristique, alliant charpente et finesse, d’une belle finale. Mélodie a particulièrement apprécié la cuvée Séduction 2016, aux arômes d’agrumes et aux nuances de noisette, de pain grillé, un vin puissant mais tout en distinction, plus gras. Remarquable Sancerre blanc 2017, sol de silex, toute en finesse, de bouche puissante, aux connotations complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), un vin riche très bien équilibré, aux notes persistantes d’amande fraîche et de pêche blanche. Très agréable également, la cuvée Prestige blanc 2016, élevée en fûts de chêne avec vinification à l'ancienne, qui allie la fraîcheur à la richesse, de belle robe brillante et limpide, un vin qui développe au palais des nuances de musc et de lis, tout en nuances, bien typé, vraiment réussi. N’hésitez pas à découvrir également le Sancerre rouge 2017, l’un des meilleurs dégustés dans la région, un vin de plaisir, associant finesse et charpente, ample, coloré et très parfumé. Le rouge Prestige 2016, plus complexe, avec ces notes subtiles et intenses d’humus, de petits fruits rouges surmûris et d’épices, de jolie robe pourpre, très séduisant.


Rue des Tonneliers - Chaudoux
18300 Verdigny
Téléphone :02 48 79 38 82
Email : contact@andredezat.fr
Site personnel : www.dezat-sancerre.com

CHAMPAGNE GOSSET


La continuité familiale prime ici. Aujourd’hui, Jean-Pierre Cointreau, par ailleurs Président du Syndicat National des Producteurs de liqueurs, assume ses fonctions au sein des différentes entités du Groupe familial et entend mener un développement pérenne de ses deux sociétés, Champagne Gosset et Cognac Frapin. Pour l’histoire, le Champagne Gosset, la plus ancienne Maison de Vins de la Champagne : Aÿ 1584, a été acquise par le groupe familial Renaud-Cointreau (Domaine Frapin, à Cognac) en 1993. Côté anecdote, soulignons que la pratique traditionnelle du bouchage liège et agrafage est maintenue sur certains gros flacons, au cours du vieillissement sur lattes. Le “style Gosset” est donc propre à un art de vivre qui, depuis plus de 4 siècles, s’est transmis de génération en génération, alliant un solide bon sens à l’élégance du cœur et de l’esprit. C’est un style issu d’un terroir exceptionnel de calcaire friable favorisant le développement optimal de la vigne et d’un savoir-faire à nul autre pareil. Odilon de Varine, chef de Cave avec la même équipe de production depuis des années, pérennise ainsi le savoir-faire et le style Gosset. Maison dynamique, résolument tournée vers le futur. La création, en 1995, de la cuvée de prestige Gosset Celebris aura été le point d’orgue de cette volonté d’améliorer la qualité de façon spectaculaire. Considérée comme un rendu à l’histoire et aux diverses générations de la famille Gosset et composée principalement de Grands et Premiers Crus de Chardonnay de la Côte des Blancs, de Pinot noir de la Montagne de Reims et de la Grande Vallée de la Marne (Aÿ), cette cuvée est le fleuron de la Maison. Superbe gamme « CELEBRIS », qui révèle la vérité du vin dans toute sa splendeur grâce au dosage Extra-Brut, l’interprétation parfaite du savoir-faire ancestral de la Maison. Vous aimerez ainsi le Celebris Rosé 2007, d'un rose limpide et lumineux, très aromatique avec des notes de fraise des bois, de framboise et de mûre sauvage, délicatement mêlées à la rose et à la violette, de structure vive d'une grande finesse, ample et persistant en bouche, un magnifique rosé, une belle expression de ce beau millésime. Il y a également le Gosset Celebris Vintage Extra-Brut 2007, avec ses nuances de notes mentholées voire légèrement épicées au nez. La bouche d’une longue persistance aromatique revient en finale sur la belle amertume du Chardonnay avec un côté pamplemousse rose.


Siège social : 69, rue Jules Blondeau - BP 7 -
51160 Aÿ (Accueil : 12, rue Godart Roger-51200 Epernay)
Téléphone :03 26 56 99 56
Email : info@champagne-gosset.com
Site : champagne-gosset
Site personnel : www.champagne-gosset.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine GONDARD-PERRIN


Domaine COUDOULIS


Château HAUT GUILLEBOT



> Les précédentes éditions

Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018

 



Domaine de TERREBRUNE


Charles MIGNON


Château LAGARDE


Cave de ROQUEBRUN


MANNOURY


Château HAUT-BERGERON


Château BALESTARD La TONNELLE


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Domaine VIRELY-ROUGEOT


De SOUSA et Fils


Château FONTESTEAU


Domaine BEAUVALCINTE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château JOUVENTE


Château PEPUSQUE


Château PAILLAS


Château des PEYREGRANDES


Château LAFARGUE


Château La FLEUR CRAVIGNAC


Maurice VESSELLE


Domaine de LABARTHE


Jean-Christophe MANDARD


Château LESPAULT-MARTILLAC


Domaine Nathalie et David DRUSSÉ


Domaine MORTET Père et Fils


Domaine de POUYPARDIN


Domaine de CHEVALIER


Château Les GRAVES


Château BELLEGRAVE


Michel MORILLEAU



DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE CHARPENTIER


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE ALARY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales