Guide Des Vins

Edition du 28/05/2019
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Yvon MOUSSY


Trois générations de vignerons, veillent sur ce domaine de 5,20 ha. Ils élaborent leurs vins dans le respect de la tradition. Ils ont fait le choix de proposer un Champagne de terroir typique, manipulé et vieilli dans leur cave. Toujours une belle sélection avec ce Champagne cuvée Prestige, Chardonnay, de mousse fine et persistante, dégage vivacité et ampleur, avec un bouquet aux nuances de fleurs, d’amande et de citronnelle, c’est un Champagne très séduisant, très persistant, tout en élégance. Goûtez également le brut Classic Nature, cépages Chardonnay, Pinot meunier et Pinot noir, c’est un Champagne distingué, très bien équilibré en acidité, de mousse fine et persistante, tout en fruits et rondeur, aux arômes de fleurs blanches et de pamplemousse en finale. Le brut cuvée Grande Réserve, composé de 70% de Chardonnay, 30% Pinot meunier et Pinot noir, a une bouche ample, suave, aux notes d’aubépine et de pain grillé au palais. Très joli brut Classique, cépages Chardonnay, Pinot meunier et Pinot noir, qui a un nez complexe, dominé par les fruits secs et la poire, de bouche mûre et crémeuse, à déboucher sur un filet de Saint-Pierre poché en sauce ou des œufs brouillés aux champignons des bois, par exemple. Quant au brut rosé, issu d’un assemblage de vin rouge de vieilles vignes Pinot noir et de Pinot meunier, il a une jolie robe aux nuances de rose, aux notes de framboise et de groseille.

Marylène Moussy
16, rue des Moulins (Cellier : 22, rue des Vignerons)
51270 Congy
Téléphone :03 26 59 34 47 et 06 81 37 27 96
Télécopie :
Email : marylene-moussy@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-yvonmoussy.com

Château de TARGÉ


Depuis 2000, nous avons le label Terra Vitis : le sol est travaillé et enherbé, le compost a remplacé les engrais chimiques. Paul a décidé d’aller plus loin avec un passage en conversion Agriculture Biologique depuis 2017 lors de son arrivé sur le domaine. Belle demeure flanquée de 4 tours à flanc de coteau, le domaine est superbement situé sur le coteau particulièrement calcaire qui domine la Loire avec un vignoble de 21 ha, 17 en rouge (Cabernet franc), et 4 en blanc (Chenin). Paul décide d’ailleurs de développer le Chenin Blanc sur de superbes terroirs. “L’année 2018 a été chaotique, nous raconte Paul Pisani, touchées par le mildiou, les vignes nous ont réservé une agréable surprise avec une récolte abondante et des degrés élevés (plus de 15), de ce fait, nous avons acheté des raisins en Bio pour les assembler à ceux de Targé, en cuvée traditionnelle, cuvée rosé, et les vins à bulles blanches et rosées. La cuvée Quintessence, elle, sera produite uniquement avec les vins du Château. Le Targé 2018 sortira au printemps 2020. Ventes en 2019 : Targé 2016, puis 2017, les cuvées Quintessence et Ferry 2015, en blanc, les Fresnettes 2017 : 100% Chenin, le Coteau de Targé 2017, le rosé 2018 et, pour les bulles, le Saumur brut en rosé et en blanc.” Comme d’habitude, voilà un superbe Saumur-Champigny Quintessence 2015, vieilles vignes de Cabernet franc, élevé en fût de chêne, dense, racé, au nez intense et complexe (mûre, cannelle, cuir), de bouche étoffée, de garde. Goûtez le Saumur-Champigny Château de Targé 2016, aux notes de griotte, mêle souplesse et intensité aromatique, harmonieux et très équilibré, un vin typé. Excellent Saumur-Champigny rouge Cuvée Ferry 2015, vieilles vignes de Cabernet franc, au nez complexe où dominent les groseilles, associant puissance et finesse, c’est un vin bien corsé, de garde. Vous allez aussi aimer le Saumur blanc Fresnettes, au nez de fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur et riche, avec en bouche, des dominantes d’amande et de poire.  Agréable rosé, sur la fraîcheur, idéal pour un pique-nique en bord de la Loire. Le Saumur brut blanc de Targé, 70% Chenin blanc, 30% Cabernet franc, méthode traditionnelle façon Crémant, aux bulles fines, avec des arômes de coing et de tilleul, et une belle minéralité, très abordable comme le Saumur brut rosé, 100% Cabernet franc, remarquable, au nez intense et délicat d’agrumes et de fruits frais, tout en fraîcheur.

Édouard et Paul Pisani-Ferry
Chemin de Targé
49730 Parnay
Téléphone :02 41 38 11 50
Télécopie :02 41 38 16 19
Email : edouard@chateaudetarge.fr
Site personnel : www.chateaudetarge.fr

Château PETIT MANGOT


La famille Décamps exploite fièrement les terres de Petit Mangot depuis 1934 soit 4 générations. Aujourd'hui, Nadia Bologna-Décamps perpétue avec son mari cette tradition familiale pour apporter une touche contemporaine dans ce beau vignoble. Les 12 hectares exploités sont situés à Saint Etienne de Lisse, à 8 kilomètres à l'est de Saint Emilion. Nos 2 cépages, le Merlot (80%) et le Cabernet-Franc (20%) sont plantés sur un sol de coteaux exposés sud – sud est et pricipalement à tendance argilo-calcaire. Le premier apporte toute sa rondeur et son fruité, une belle et profonde couleur et le second, une structure et ses notes épicées, poivrées. Les méthodes culturales anciennes sont reproduites fidèlement dans un souci d'équilibre entre longévité et rendement des vignes. Notre approche du vignoble est régie par les principes d'une agriculture raisonnée, ainsi la protection phytosanitaire du vignoble est pondérée par les besoins du végétal, de son fruit et la pression des maladies et ravageurs. Depuis plus d'une décennie, le désherbage est uniquement mécanique, sans aucune application herbicide chimique. Les méthodes de vinification sont elles aussi les plus simples avec la sélection parcellaire au moment des vendanges et un dernier tri des baies avant cuvaison. Grâce à cela et à notre équipement de thermorégulation nous contrôlons au plus juste la période de vinification. Très joli Saint-Émilion GC 2016, associant couleur et matière, au nez complexe à dominante de prune, aux tanins présents, avec cette saveur d’épices persistante. Le 2015, riche en bouquet comme en matière, est dense et bien charnu, mêle couleur et strture, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté et typé. Tout en séduction, le Saint-Émilion Grand cru Miss Petit Mangot 2016, très rond, au nez persistant et subtil à la fois, avec, au palais, des notes de petits fruits cuits (cassis, griotte), aux tanins bien fondus. Quant au Saint-Emilion 2016, il est tout en charme, charnu, tout en nuances aromatiques, coloré.

Vignobles Décamps

33330 Saint-Étienne-de-Lisse
Téléphone :05 57 40 25 44
Email : nadia@petit-mangot.com
Site personnel : www.petit-mangot.com

DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


Un domaine familial de 21 ha, dont certaines parcelles de vignes sont âgées de plus de 80 ans, exploité par Gérard et Bernard qui associent les usages traditionnels aux techniques modernes, grâce à leurs connaissances acquises en hauts lieux viticoles : Beaune, Macon et Bordeaux. Le domaine est implanté sur les meilleurs coteaux dominant la Loire, ce qui leur permet d'avoir des sols très représentatifs de la région : calcaire dur ou caillottes, argile à silex, terrasse sableuse et marnes kimméridgiennes, chaque sol apportant bien entendu une spécificité propre qui caractérise un vin possédant un terroir d'un autre qui n'en a pas. Leur Pouilly-Fumé cuvée Silex est vraiment superbe, associant complexité et finesse, au nez subtil où se retrouvent des notes de miel, de fleurs et d'épices, très marqué par ce sol qui lui confère ce goût minéral, d'une grande fraîcheur en bouche, un grand vin racé, très équilibré, puissant, ample et gras, de très bonne évolution. Le Pouilly-Fumé Coteau des Girarmes est remarquable, avec ces notes de fruits frais et de tilleul, un vin gras et parfumé, typé, ample et fruité, persistant. Membre des Vignerons Indépendants de France.

Gérard et Bernard Pabiot
13, route de Pouilly, Boisgibault
58150 Tracy/Loire
Téléphone :03 86 26 18 41
Télécopie :03 86 26 19 89
Email : domainerogerpabiot@wanadoo.fr
Site : domainerogerpabiot
Site personnel : www.domainerogerpabiot.com


> Nos dégustations de la semaine

MANNOURY


Maryline et Emmanuel Mannoury sont frère et sœur, et représentent le 5e génération de vignerons.
Ils élèvent ce joli Champagne brut Réserve, issu d?un assemblage de 57% Pinot Noir, 22% Chardonnay et 21% Pinot Meunier, associe élégance et charpente, finesse et densité, aux connotations de fleurs d?acacia. Le Millésime 2011, 70% de Chardonnay et de 30% de Pinot Noir, de jolie robe brillante, riche et parfumé, où l?on retrouve des nuances de lis et de de fuits frais, dense et distingué à la fois, intense au nez, mêle structure et distinction. Leur Ultra brut est vraiment excellent, sans dosage, donc, 70% de Chardonnay, 30% de Pinot roir, avec une proportion importante de vin de réserve, au nez franc et fruité (agrumes), d?une belle persistance aromatique, de belle couleur, de bouche nerveuse et dense à la fois.
Quant à leur rosé brut, un assemblage de Pinot Noir pour 83,70% (dont 13% de vin rouge), Chardonnay et Pinot Meunier, il sent la fraise des bois mûre, tout en charme, et se marie avec un foie de veau poélé au citron ou des chipirons froids farcis à la basquaise.

Maryline et Emmanuel Mannoury
3, Grande Rue
10250 Courteron
Tél. : 06 27 30 56 98
Email : ferry.mannoury@orange.fr
www.web-champagne.com


Château AURIS


Le territoire d?Auris couvre, au total, environ 300 ha avec un vignoble de 40 ha entourant le site bâti et un bel ensemble collinaire arboré s?étendant en direction de l?est. Il s?appuie sur le flanc ouest du Massif de Fontfroide, lequel culmine à trois cents mètres d?altitude. Le nom même d?Auris renvoie à une histoire très ancienne, par référence à un patronyme romain, Auricus. Deux zones géologiques :
? La première est de nature colluvionnaire gréseuse sur le versant Nord du massif de Fontfroide. Ce terroir en coteaux peut profond est propice à la production de vins rouges racés et élégants. Son exposition permet une maturité plus lente que dans les autres terroirs plus ?chauds?? des Corbières. Les nuits fraîches succédant aux belles journées ensoleillées du midi en automne permettent une maturation optimale des baies pour des vins d?une grande finesse.
? De l?autre coté de la départementale 613, en contrebas du Château, la nature des sols est à dominante sablo argileuse. Plus bas et plus profonds, ces sols sont plus froids et donc plus prédisposés à la production de blanc et de rosé. Toutes les parcelles sont vinifiées à part, selon des processus adaptés à chaque cépage.
Cela explique ce remarquable Corbières blanc 2014 Bio (médaille de Bronze Paris 2015), au nez dominé par les fruits mûrs, le lis et les petits fruits secs, tout en finesse d?arômes, d?une belle longueur en bouche.
Le Corbières rouge A d?Auris 2014, de très bonne bouche, aux senteurs de cassis et de fraise des bois, mêlant couleur et matière, d?une jolie finale épicée, un vin d?excellente évolution. Le Corbières rouge Château d?Auris 2014, 50% Syrah, 30% Grenache et 20% Carignan, est de couleur intense, racé, aux tanins riches et soyeux à la fois, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, de bouche dense et fondue à la fois, à prévoir, notamment, sur des tripes à la languedocienne ou un agneau de lait au romarin.

Route du Massif de Fontfroide - CD 613
11100 Narbonne
Tél. : 04 68 45 16 85
www.chateau-auris.com


Château du ROUËT


Le Château est situé au pied des roches rouges sur les premiers contrefort de l?Estérel. Des vignobles en espaliers qui surplombent Fréjus. ?Les vignes, serties entre les Gorges de Pennafort et celles du Blavet, s'étendent sur plus de 70 hectares dans une zone préservée, classée Natura 2000. Entourées d'un patrimoine forestier remarquable (séquoias, cèdres, palmiers et bambous côtoient les chênes lièges et pins maritimes, l'ensemble des essences de la forêt méditerranéenne), elles sont plantées sur de vastes restanques.
Ce vignoble est situé sur un substrat permien, gréseux. Celui-ci est recouvert par des éboulis de rhyolites permiennes ou par des alluvions d'origine généralement locale. Les vignes orientées plein sud, bénéficient tantôt du Mistral, tantôt des brises maritimes en provenance de l'estuaire de l'Argens. Plusieurs hectares de cépages nobles sont en cours de plantation. Les sols, grès rouge de l'époque permienne, volcanique acide (rhyolite) sont l'archétype du Terroir de Fréjus.?
Nous avons vraiment très bien dégusté ce Côtes-de-Provence rosé cuvée Estérelle 2017, aux connotations subtiles de petites fleurs blanches, auxquels se mêlent les agrumes et le musc, tout en bouche et très abordable (7,80 €). À ses côtés, le Côtes-de-Provence rosé cuvée 1840 2017, frais, fin et persistant en bouche, est très réussi, de robe claire, où dominent la rose et la fraise (9,20 €), et ce Côtes-de-Provence Fréjus rosé cuvée Hermès 2016, à la fois souple et friand, avec cette touche épicée persistante, d?une belle finesse aromatique, un joli vin charmeur (20 €).
On continue avec le Côtes-de-Provence rouge cuvée Belle Poule 2014, de robe grenat, délivrant des arômes d?épices et de fruits cuits, puissant, riche et volumineux en bouche (11,20 €), le Côtes-de-Provence rosé cuvée Belle Poule 2017, avec des nuances de pêche, d?abricot, est un très joli vin associant richesse et souplesse, d?un très bel équilibre (11,20 €), et ce Côtes-de-Provence blanc cuvée Belle Poule 2017, au nez fleuri, suave mais délicat, d?une très belle persistance aromatique en bouche (11,20 €).

Famille Savatier
D47 - Route de Bagnols
83490 Le Muy
Tél. : 04 94 99 21 10
Email : chateau.rouet@wanadoo.fr
www.rouet.com



> Les précédentes éditions

Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017

 



Château du PAYRE


Château PANCHILLE


Château Les GRAVES


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine de ROSIERS


Domaine A RONCA


Château LESPAULT-MARTILLAC


Château La CROIX MEUNIER


Château LAFLEUR du ROY


Domaine LUQUET depuis 1878


Château de CREZANCY


BORIE MANOUX


Château des ROCHETTES


Château HAUT-CALENS


MORIZE Père et Fils


BOURDAIRE-GALLOIS


Clos BELLEFOND


Château FONBADET


Château HAUT FERRAND


Francis BLANCHET


Domaine André MATHIEU


MAS DU NOVI


Château LANIOTE


Vignobles GONFRIER


Château de COUDOT


Domaine de la SOLITUDE


Château PENIN


Château DARIUS


Château ORISSE du CASSE



DOMAINE VINCENT BACHELET


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


CHATEAU PONT LES MOINES


SCEA CHATEAU DAVID


CHATEAU MONT REDON


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU LAROQUE


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CLOS TRIMOULET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales