Guide Des Vins

Edition du 30/10/2018
 

Champagne Bara

Sommet

Paul BARA

Très belle Maison familiale, qui se transmet de père en fils (et fille) depuis 170 ans, dont le vignoble est situé exclusivement sur le fameux terroir de Bouzy (Grand Cru 100%), en plein cœur de la célèbre montagne de Reims.


On s’attache au respect du terroir et de l’environnement, superbe cave thermorégulée récemment construite. Chantale Bara aime produire des Champagnes de grande qualité, typés, reconnaissables à l’aveugle. Un vignoble de 11 ha, 33 parcelles dont 9,5 ha en Pinot noir et 1,5 ha en Chardonnay. Ces deux cépages nobles procurent au vin un bouquet remarquable, corsé et fruité ainsi qu'une typicité unique… Ils offrent au Chef de Caves de larges possibilités d’alliances subtiles pour obtenir les plus somptueux assemblages et confirment une réputation acquise grâce aux caractères riches et très expressifs de ses fameux Pinots noirs de Bouzy.

   

Champagne Bara


4, rue Yvonnet
51150 Bouzy
Téléphone : 03 26 57 00 50

Email : info@champagnepaulbara.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château SAINT-HILAIRE


C'est à partir de 1982 qu'Adrien Uijttewaal débute la plantation de vignes, dont la production sera vinifiée en cave coopérative. Puis, il développe peu à peu son vignoble. Le 1995 est le premier millésime vinifié directement à la propriété sous les conseils de Jacques Boissenot. Le vignoble représente alors une surface de trente hectares. À partir du millésime 2003, son cru est reconnu Cru Bourgeois. À compter du millésime 2006, il commercialise la production issue des vignes situées à Queyrac sous la marque Château Gemeillan, reconnue Cru Bourgeois à partir du millésime 2009. Plusieurs autres achats de vignes portent ses propriétés à quelque 50 ha. Il possède le certificat Terra Vitis niveau 1 et s'oriente vers le niveau 2. Les vendanges ont été précoces avec une bonne maturité des raisins sans botrytis, car le gel (20%) avait fait son apparition, nous dit Elise Uijttewaal, dont c’est la première récolte. Le millésime 2017 est parfait, elle le situe entre le 2001 pour la qualité et le 2011 pour la fraîcheur. Ce sera un vin de garde. En 2018, les millésimes en vente sont 2015, 2014, 2012, 2013, 2011, 2010, 2009, et même au-delà pour les amateurs de belles années plus anciennes. Comme nous, vous allez aimer ce Médoc Cru Bourgeois Château Saint-Hilaire 2015, qui sent la groseille mûre et le poivre, de robe grenat, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense, complexe, d’une belle finale aromatique aux nuances de fruits cuits, un vin fondu mais puissant en bouche, de garde, évidemment.  Le 2014, riche en bouquet comme en matière, dense et bien charnu, mêle couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté et typé. Le 2012 (médaille d’Argent au Concours Paris 2014) est une vraie réussite. Au nez, s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, riche, d’excellente garde.  Remarquable 2011 (médaille d’Argent Vinalies Internationnales 2013), très séduisant, au nez persistant et subtil à la fois, avec, au palais, des notes de petits fruits cuits (cassis, griotte) et de musc, aux tanins bien fondus, à déboucher sur des cailles grillées ou une poitrine de veau farcie jardinière. Le 2010 est charnu, tout en nuances aromatiques, coloré, aux tanins puissants, au nez où domine le cassis, d’excellente évolution comme ce 2009, harmonieux, gras, charnu, avec ces nuances de griotte et d’humus, qui allie structure et fondu en bouche. Le Médoc Cru Bourgeois Château Gemeillan 2014, l’une des plus jolies bouteilles dégustées dans l’appellation et ce millésime, mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de cuir et de fruits légèrement cuits, un vin classique comme il se doit, d’excellente garde. Savoureux 2012, complet, puissant et équilibré, est charnu, au nez dominé par la prune, la fraise des bois et la truffe, de bouche fondue mais bien présente, et commence à très bien se goûter. Le 2011 (médaille d’Or au Concours de Mâcon et médailles d’Argent aux Concours de Bordeaux et Bruxelles), légèrement épicé comme il se doit, avec cette structure délicate, aux senteurs où prédominent le cassis et les sous-bois, est un vin généreux et charmeur. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Adrien Uijttewaal
13, route de la Rivière
33340 Queyrac
Téléphone :05 56 59 80 88
Email : chateau.st.hilaire@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-st-hilaire.com

Château BARRÉJAT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui est l’archétype de ce que doit être un Madiran, un vin à la fois très puissant et épicé, mais aussi parfumé et souple, selon les millésimes. Un vignoble de 40 ha totalement enherbé depuis 1960 et travaillé de façon traditionnelle avec des apports d’amendements organiques. Ebourgeonnage, effeuillage et vendange en vert sont pratiqués afin de limiter les rendements à 55hl/ha maximum. “Seules des matières d'origine naturelle amendent le sol. Notre pratique d'ébourgeonnage, effeuillage et vendange en vert limite les rendements à 55 hl/ha maximum. La récolte à la main est notre pratique constante afin de préserver les grappes de raisin et toutes leurs caractéristiques. Nos viticulteurs attachent le plus grand soin à la réception de la récolte. Elle s'opère de façon optimale depuis 1966, date de construction d'une réception de vendange et d'un chai souterrain à barriques. La force du Château Barréjat est de disposer d’un énorme capital de vieilles vignes.” Très rare : les vignes de 80 ans en moyenne, ceci expliquant cela. La réception de la récolte, effectuée manuellement, se fait dans des conditions optimales depuis 1996, année de construction d’une réception de vendange et d’un nouveau chai souterrain à barriques. “Probablement originaire du Béarn, le Tannat, issu de la famille des Cotoides, est présent dans le Sud-Ouest depuis les Romains. Le terme tannat vient de la langue d’Oc : tan, “tanin”, c’est-à-dire tanné. Il se compose de grappes compactes, cylindriques avec deux ailerons, aux baies sphériques, de taille moyenne, bleu-noir à peau épaisse, colorée. C’est un cépage tardif et productif qui se complait et s’épanouit merveilleusement sur les terroirs de Madiran.” Pour Denis Capmartin, le millésime 2017 est parfait, peu impacté par le gel, il bénéficie d'une récolte privilégiée. Il est aromatique en blanc et, en rouge, les vins sont très plaisants. Il propose à la vente cette année les 2016 en rouges (superbes) et les 2017 en blancs. On est vraiment au sommet avec son superbe Madiran Extrême 2016, pur Tannat, fermentation malolactique et 18 mois en barriques neuves charnu et parfumé (prune, cuir, épices), alliant structure et distinction, un vin harmonieux et dense, puissant et charpenté, de garde, bien entendu. Le Madiran L’Instant 2016, de bouche fondue, où se mêlent la framboise et l’humus, a des tanins soyeux mais bien présents, quand ce Madiran cuvée des Couvents 2015, développe des senteurs à dominante de pruneau, de cannelle, un vin de belle robe pourpre, dense et typé, qui commence à s’ouvrir. Il y a aussi le Madiran Vieilles Vignes 2015, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, complet, au nez de fruits rouges et une pointe d’épices en bouche, et ce Madiran rouge cuvée des Vieux Ceps 2016, 80% Tannat, 20% Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon, un vin de bouche charnue, de belle robe grenat, riche et structuré, où dominent des notes de cassis et de fraise cuite, d’excellente évolution. On poursuit avec ce Tannat Bio 2017, et son Vin de Table Cabernat 2017, 100% Cabernet-Sauvignon, marqué par son cépage, à la fois souple et structuré, où se retrouvent des connotations de mûre et de groseille. Tout en finesse, le Pacherenc-du-Vic-Bilh sec Bio 2017, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noix, bien marqué par son terroir, subtil et suave, est tout en persistance.

Denis Capmartin

32400 Maumusson
Téléphone :05 62 69 74 92
Email : deniscapmartin@laposte.net
Site personnel : www.chateaubarrejat.com

Domaine La MEREUILLE


Un domaine de 16 ha. Culture et vinifications traditionnelles, dans le respect du terroir. Philippe Granger possède en cave de vieux millésimes de Châteauneuf-du-Pape rouges : 1999, 2006, 2008, 2009, 2011 et 2012, ainsi que la cuvée Grenache Les Baptaurels, millésimes 2007, 2010, 2011 et 2012. Philippe Granger nous signale qu'au Domaine La Mereuille, le coulage à la fin de la fleur ajouté à la canicule qui a sévi en 2017, ont donné des vins très concentrés, structurés, aromatiques et de belle couleur. Il y a peu de vins mais ceux-ci sont de qualité parfaite, bien supérieurs au millésime 2016. Une nouveauté en 2018 : un Châteauneuf-du-Pape 2015, 100% Syrah : la Cuvée d'Aure (du nom de son fils Aurélien). Les ventes prévues sont les 2012 puis 2014. Cette année également, restructuration de toute la cave et nouveau caveau de dégustation. Vous allez aimer ce Châteauneuf-du-Pape Les Baptaurels rouge 2015, complet et puissant, avec des nuances de cerise confite, alliant structure et élégance, aux tanins très structurés, épicé et charnu comme il se doit, racé, vraiment remarquable, comme ce 2012, d’une belle couleur, au nez complexe où s’entremêlent des nuances de griotte et de framboise, avec une pointe de poivre, bien charpenté, parfait sur des noisettes de chevreuil aux ravioles de champignons ou une épaule d'agneau farcie aux olives vertes.  Son Châteauneuf blanc 2016, avec des arômes de noix et d’agrumes, est un vin bien typé, rond au nez comme en bouche, fin, persistant et aromatique, d’une belle finale. Le 2015, d’une robe aux reflets or pâle, tout en finesse aromatique (fleurs fraîches, tilleul…), est complexe au nez comme en bouche, et s’apprécie avec une galette feuilletée au thon et à la tomate ou une fricassée d'escargots aux aromates. Goûtez aussi le CDR rouge 2015, de jolie robe pourpre intense, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de fruits rouges mûrs (griotte) et de sous-bois en finale, le CDR blanc 2016, très équilibré, d’une belle harmonie, tout en fruité et en finesse, souple, aux nuances de pomme et de citronnelle. Il y a également le CDR rosé, de robe délicate, alliant nervosité et rondeur, idéal sur une quiche ou les terrines, et toujours ce CDR-Villages 2013, aux tanins veloutés, avec cette couleur profonde, au nez de fruits cuits, un vin qui emplit bien la bouche.

Philippe Granger
Quartier Le Grès - Impasse 2580
84100 Orange
Téléphone :04 90 34 10 68
Email : micbouyer@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-la-mereuille.com

DOMAINE MARTINOLLE-GASPARETS


Une petite propriété familiale de moins de 10 ha située depuis de plusieurs générations dans le minuscule Hameau de Gasparets au plus profond des Corbières. Pierre Martinolle (85 ans) aidé régulièrement par ses enfants Jean-Pierre et Françoise, y réalise de manière artisanale et biologique depuis de nombreuses décennies des vins authentiques et exceptionnels dans le respect des traditions qui lui ont été transmises. Sols arides d’origine secondaire et tertiaire avec affleurement de calcaires dolomitiques et grès, exposition ensoleillée des Corbières (et Corbières-Boutenac), balayée par le Cers (un vent du Nord froid, violent et protecteur) et le Marin (en provenance de la mer Méditerranée) qui amène sa douce et chaude humidité. Vinification artisanale traditionnelle et biologique en cuves ciments centenaires pour les rouges, en cuves Inox pour les blancs et rosés. Elevage et vieillissement en cuves Inox et partiellement en fût de chêne pour les Corbières-Boutenac. Les rosés sont réalisés par saignée et/ou pressurage direct à température contrôlée. Les blancs sont réalisés par pressurage direct à froid. On se fait plaisir avec ce remarquable Corbières Boutenac fût de chêne Bio 2014, typé, de couleur intense, avec des tanins très présents, d’une structure soutenue, très charnu, avec ces nuances de fruits noirs confiturés, de cuir, de sous-bois. Le Corbières Boutenac fût de chêne Bio 2013, aux senteurs de cassis et de fraise des bois, mêlant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, est un vin parfait avec un civet de lapin ou une marmite d'agneau aux croûtons. Le Corbières rouge Bio 2014, de belle couleur rubis, riche et fruité, velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, tout en bouche, comme ce Corbières rouge Bio 2015, d’un beau pourpre profond, avec des arômes de fruits noirs mûrs, de violette, légèrement épicé, de bouche mûre, de très bonne base tannique, à ouvrir sur un lapin caramélisé aux épices ou un hachis parmentier. Excellent Corbières blanc Bio 2015, Rolle et Bourboulenc, tout en finesse, fruité au nez comme en bouche (agrumes, narcisse), alliant rondeur et persistance, tout en séduction comme le Corbières Bio rosé 2016, franc et frais qui sent la rose et la poire. ll y a aussi cet IGP Viognier blanc Bio 2016, ample et parfumé, conjuguant finesse et structure, aux notes de fleurs blanches et de citronnelle, tout en bouche ou cet IGP Syrah rouge Bio 2015 (Le Sang des Pierres) tout en rondeur et fraicheur « Nous nous considérons comme des Artisans-Vignerons, nous produisons uniquement de petites cuvées parfois moins de 1000 bouteilles. Depuis des décennies, nous nous sentons concernés par l’écosystème et par une viticulture et une façon de faire nos vins qui soit raisonnée et raisonnable. Nos vins sont biologiques avec des limitations des intrants. »


27, avenue Frédéric Mistral
11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 34 27 57 61 et 06 11 42 09 88
Email : pierre.martinolle@domaine-martinolle.com
Site : domainemartinollegasparets
Site personnel : www.domaine-martinolle.com


> Nos dégustations de la semaine

Clos la COUTALE


Étalé sur les terrasses alluviales des méandres de la vallée du Lot, le vignoble de 60 ha est planté sur un sol particulièrement propice à la culture de la vigne : graves et silices argilo-calcaires. L'exposition Sud-Ouest et la topographie du terrain protègent des grands froids du Causse. Un micro-climat génère une remarquable précocité de la vigne.

"Nous vinifions chaque parcelle séparément, précise-t-on, puis en janvier, nous assemblons les cépages pour obtenir une qualité régulière..." Valmy et Philippe Bernède ont hérité leur savoir-faire de six générations de viticulteurs. Traditionnellement le raisin est égrappé et comme l'exige un bon vin de garde, la fermentation est conduite à 28° avec une cuvaison longue de 15 à 18 jours. Chaque parcelle est vinifiée séparément ; ceci produit des vins soigneusement sélectionnés avant l'assemblage début janvier qui donnera une seule qualité régulière de chaque millésime. Après le froid de l'hiver, le vin va être mis dans le bois pendant de nombreux mois. Là, les tanins vont s'affiner, devenir soyeux et produire un bouquet expansif, éclatant de finesse.?

Belle réussite avec le Cahors 2012, 80 Malbec, 20% Merlot, graves et silices argilo-calcaires, complexe, harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, de couleur profonde, corsé, un vin de bouche savoureuse (6,50 € environ).

À noter la vente d?une belle collection de modèles de tire-bouchons, très ingénieux et fonctionnels. 

Philippe et Valmy Bernède

46700 Viré-sur-Lot
Tél. : 05 65 36 51 47
Fax : 05 65 24 63 73
Email : info@coutale.com
www.coutale.com


Château FAYAU


Depuis plus de 180 ans, le nom de Médeville traverse les générations de tradition vigneronne, et voit son domaine viticole s?étendre et se pérenniser. Sept générations plus tard, toujours passionnés, Jean et Marc Médeville dirigent l?exploitation.
Voilà un beau Cadillac Côtes de Bordeaux Jardin de Louisa 2015, 40% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, 30% Cabernet franc, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, d?une jolie finale, de très bonne garde, un vin de très jolie couleur grenat, charnu, d?excellente évolution. Le Château Fayau cuvée Jean Médeville 2016, de robe pourpre, de bouche puissante, avec des nuances très présentes de framboise, de sous-bois et d?épices, est généreux au palais, parfait avec des rognons de veau à la bordelaise ou une daube d'agneau.
Le Graves rouge Château du Mouret 2016, développe des tanins veloutés, mêlant distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, tandis que cet autre Graves rouge Château Peyreblanque 2014, est de robe profonde d?un beau grenat, avec un nez opulent de fruits rouges (prune, cerise noire), d?un bel équilibre, charnu et classique du millésime, et se débouche avec une salade de pétoncles au gingembre ou une tranche de lieu aux herbes. Joli Graves blanc Château du Mouret 2016, plein de charme, un vin ample et vif, tout en fruité, avec ces connotations où s?entremêlent les fruits blancs mûrs et les fleurs fraîches. Il y a aussi le Bordeaux Supé́rieur Château Fayau 2016, de jolie robe intense, bien classique, ferme et fruité, épicé, de bonne bouche avec ses tanins mûrs.

Jean Médeville et Fils

33410 Cadillac
Tél. : 05 57 98 08 08
Email : medeville@medeville.com
www.medeville.com


Domaine Antonin GUYON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés.
?Le domaine est en conversion Bio depuis trois ans, nous raconte Dominique Guyon. Nous serons donc labellisés Bio en 2017. Nous travaillions en respectant naturellement le protocole Bio, c?est notre philosophie, nous officialisons, c?est tout. Toutes les vignes sont labourées, nous mettons des produits de contact et non des produits de synthèse. Certaines parcelles sont même travaillées avec un cheval notamment Corton Clos du Roy et Corton Bressandes Le travail de nos sols apporte de la précision, une pureté dans nos Vins, j?ai l?impression que le terroir s?exprime mieux. Depuis trois ans, ma fille Hombeline, 32 ans, travaille avec moi. Elle a fait une école de commerce à Paris et a travaillé ensuite quelques temps. Elle a toujours été intéressée par mon métier, l?aspect varié, culture, vinification, vente? Elle a donc décidé de revenir ici car elle est appelée à reprendre la Maison. Elle a passé un diplôme d?œnologie à la faculté de Dijon et va suivre une formation sur la taille, elle a participé aux deux dernières vinifications, s?intéresse aux différents aspects du métier afin de connaître tous les paramètres et pour l?instant est responsable export.
Le 2016 est un millésime qui a mal commencé par un gel considérable fin avril? Le gel le plus important que la Bourgogne ait connu depuis des dizaines d?années? Récolte divisée par deux. Heureusement, nous avons eu un très bel été et avons vendangé vers le 21 septembre. Les raisins étaient parfaitement sains, mûrs, sur les parcelles non gelées la récolte était abondante et les qualités très belles, cela a impacté la quantité mais pas la qualité. Les rouges sont d?une couleur profonde et étincelante, grande intensité pour la Bourgogne, arômes de petits fruits, des Vins charnus, longs en bouche, grande ampleur, des Vins très séduisants. Les blancs développent une palette aromatique très intéressante, fruits blancs notamment, bonne attaque, beaucoup de pureté, ce sont des Vins d?une belle richesse, bien équilibrés en bouche, une grande surprise car la qualité est impressionnante, les petites baies étaient très concentrées, une belle peau, cela donne une très bonne intensité colorante.
Le 2015 est l?un des plus grands depuis 10 ans. Un millésime meilleur en rouge qu?en blanc. Un millésime grandiose, le meilleur depuis 2005. Un vin d?une grande complexité, d?une maturité optimale, bel équilibre. Des Vins excellents avec une très belle richesse aromatique et un grand potentiel de garde, tout était réuni, c?est parfait ! Belle couleur pour les Vins rouges aux notes de petits fruits (framboise, griotte, groseille) des Vins mûrs, charnus, bien équilibrés, aux tanins soyeux et persistants, beaucoup d?élégance. Pour les blancs, grande pureté aromatique, beaucoup de fraîcheur, belle richesse en bouche, arômes floraux de fleurs blanches, notes iodées pour les Cortons-Charlemagnes.?
Dégustation au domaine avec ce formidable Meursault-Charmes Premier Cru Les Charmes Dessus 2015, fort bien élevé, gras et complexe au nez comme en bouche, avec des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noix, tout en élégance. 
Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2016, un vin où la structure s?allie à l?élégance, d?une grande complexité, de bouche subtile aux nuances de pamplemousse, de chèvrefeuille et d?amande fraîche, tout en finale. Le 2015, aux senteurs de fumé et d?aubépine, très classique, suave, est un vin de jolie teinte, intense, très charmeur au nez comme en bouche, qui poursuit une fort belle évolution. Le Corton Clos du Roy Grand Cru 2016, remarquable, il est intense et chaleureux, charpenté, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Le 2015, intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. 
Excellent Corton-Bressandes Grand Cru 2016, très racé, coloré et charnu, très bien élevé, de belle robe soutenue, qui développe des arômes de truffe et de griotte, aux tanins enrobés, classique comme on les aime, d?une belle couleur profonde, d?un parfait équilibre, encore jeune mais déjà très savoureux. Le 2015 est coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), aux tanins présents et très élégants à la fois, de jolie robe grenat soutenu, tout en bouche, et mêle finesse et charpente, harmonie et richesse. Le Chambolle-Musigny Clos du Village Monopole 2014, aux tanins soyeux mais puissants, de belle robe soutenue, est un vin très soyeux, particulièrement charmeur. Le Chambolle-Musigny Les Cras 2016, a des arômes de fruits mûrs (cassis, fraise) et de réglisse, de bouche puissante mais distinguée, un vin étoffé, coloré et complexe comme nous les aimons, d?excellente évolution. Remarquable Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2016, il est rond, fin et riche à la fois, de bouche persistante, d?une grande complexité aromatique (amande, pêche).
Superbe Gevrey-Chambertin La Justice 2016, racé, au nez de truffe et de violette, où s?entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris (prune, cerise), fin et dense en bouche, comme le 2015 est marqué par son terroir, avec ses notes subtiles de pruneau confit, un vin où s?entremêlent les épices et la vanille au palais, qui associe structure et suavité. Agréable Volnay Premier Cru Clos des Chênes 2016, de robe rubis intense, aux arômes minéraux de fruits surmûris, d?épices, de poivre noir, avec des saveurs intenses, d?une très belle structure. Bel Aloxe-Corton Premier Cru Les Fournières 2016, associant concentration aromatique et souplesse, un vin très réussi, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante.

Dominique et Hombeline Guyon
Bureau : 26, rue Chabot-Charny - 21000 Dijon
21420 Savigny-Lès-Beaune
Tél. : 03 80 67 13 24
Fax : 03 80 66 85 87
Email : domaine@guyon-bourgogne.com
www.guyon-bourgogne.com



> Les précédentes éditions

Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017

 



Michel MORILLEAU


Château D'ARRICAUD


Domaine Anthony CHARVET


Domaine CAMAÏSSETTE


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château VIEUX RIVALLON


Domaine Le CAPITAINE


MANNOURY


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château ORISSE du CASSE


Maison PETTERMANN


Domaine du CHARDONNAY


Jean Pol HAUTBOIS


Pierre FRICK et Fils


Domaine MORTET Père et Fils


Domaine du LOOU


Château GRAND-MOULIN


Domaine Guy ROBIN


Château La MARZELLE


Domaine CHARBONNIER


Domaine de MONTIGNY


BOURDAIRE-GALLOIS


Domaine GRESSER


Domaine CRÊT des GARANCHES


Michel et Sylvain TÊTE


Domaine de NOIRÉ


Domaine BROBECKER


Château SAINT ESTEPHE


Domaine de TERREBRUNE


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Château de PASQUETTE


Domaine TROTEREAU


Château LAVISON


AUVIGUE


Château PENIN



HENRY NATTER


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales